Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : le CHRU de Nancy va accueillir des patients mosellans en réanimation

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

La situation épidémique en Moselle pousse le CHRU de Nancy à réorganiser son activité hospitalière. 60 à 70% de l'activité chirurgicale, hors urgences, sont déprogrammés ou reportés. Des patients en réanimation en Moselle seront transférés à Nancy.

Hôpital des adultes du chru de Nancy à Brabois
Hôpital des adultes du chru de Nancy à Brabois © Radio France - CEDRIC LIETO

Le CHRU de Nancy adapte son organisation hospitalière face à la hausse fulgurante du nombre des contaminations en Moselle. 290 nouveaux cas pour 100.000 habitants au 8 février avec près de 300 cas de variants en Moselle, contre 194 en Meurthe-et-Moselle.

Dans un communiqué, la direction du CHRU annonce deux mesures de soutien. Des patients en réanimation en Moselle vont être transférés au CHRU de Nancy.

Des internes en anesthésie-réanimation en stage au CHRU de Nancy seront affectés dès lundi 15 février au CHR de Metz-Thionville.

Le CHRU de Nancy indique qu'actuellement ce sont "60 à 70% de l'activité chirurgicale, hors urgences, que les praticiens sont contraints de déprogrammer et reporter". Une situation qui ne s'aggrave pas mais la "pression reste haute" sur les différents services de soin.

Les déprogrammations continuent, notamment pour soutenir les hôpitaux mosellans selon Bernard Dupont, directeur du CHRU, cité dans ce communiqué : "pour assurer son rôle de recours régional pour toute la Lorraine et au-delà, le CHRU de Nancy a dû déprogrammer massivement."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess