Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : le CHU de Caen travaille avec une start-up normande pour élaborer un kit de dépistage rapide

La start-up normande Loop Dee Science collabore avec le centre hospitalier de Caen pour mettre au point un test de détection du Covid-19 à la fois rapide et facilement maniable sur le terrain. Déjà validé en laboratoire, le kit fait actuellement l'objet d'un protocole clinique.

L'écouvillon permet de recueillir un échantillon pour effectuer un test de dépistage.
L'écouvillon permet de recueillir un échantillon pour effectuer un test de dépistage. © Maxppp - Jean-François FREY

Savoir en trente minutes si un patient est positif ou non au Covid-19. C'est ce que doit permettre le test développé par la start-up Loop Dee Science et le CHU de Caen, et c'est une première mondiale.

Loop Dee Science est une entreprise de biotechnologie spécialiste de la recherche sur l'ADN, fondée à Caen en 2017. Déjà très au point sur le coronavirus animal, l'équipe composée d'une petite  dizaine de personne a développé en six semaines un kit de dépistage rapide et pratique : le LoopXplore Covid-19. Il s'agit d'un petit appareil léger (il fait 7 centimètres sur 6) qui peut donc être utilisé auprès d'un patient sans que celui n'ait à se déplacer.

"Ca permet de ne pas avoir à transporter un échantillon dans un laboratoire d'analyse. On apporte plutôt le laboratoire sur le site de prélèvement," explique Louis-Marie Rocque, directeur scientifique et co-fondateur de Loop Dee Science.

Une méthode : "l'amplification isotherme"

La technologie mise au point par Loop Dee Science repose sur une amplification isotherme de l'acide ribonucléique (ARN). Pour détecter ou mesurer une charge virale dans un petit échantillon, il faut "amplifier" certaines parties du génome, autrement dit les dupliquer, afin d'en avoir en quantité suffisante pour y trouver ce que l'on cherche. Cette amplification peut se faire à haute température, mais cela nécessite un appareil lourd et cher, le thermocycleur. 

Avec ce kit, l'amplification est isotherme, c'est-à-dire qu'il n'est pas nécessaire de changer la température. Pas besoin donc d'un gros appareil, et la technologie développée permet d'obtenir un résultat en 30 minutes. 

Le LoopXplore est également connecté, ce qui permet de le configurer avec un smartphone ou bien un ordinateur. L'entreprise explique que "des résultats qualitatifs plus détaillés (dose, signature spectrale, position GPS lors du test) peuvent être transmis à l’application" : autant de données utiles pour "des analyses épidémiologiques en temps réel".

Participer aux dépistages massifs

Loop Dee Science a collaboré avec le CHU de Caen pour obtenir sa validation scientifique. Le kit a été testé au sein du laboratoire de virologie. Astrid Vabret, cheffe de service, est l'investigatrice principale. La phase de validation en laboratoire s'étant montrée concluante, l'étape du protocole clinique sur 800 patients a pu débuter. La start-up assure que les premiers résultats seront disponibles fin avril. 

Si le kit LoopXplore est efficace, il sera possible de démarrer une production industrielle. Loop Dee Science a déjà choisi la société ELDIM, basée à Hérouville-Saint-Clair. L'objectif, pour le directeur scientifique Louis-Marie Rocque, serait alors de "participer aux dépistages massifs que souhaite organiser le gouvernement."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess