Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : le CHU de Lille équipé d'un "super congélateur" pour stocker jusqu'à 300 000 vaccins

-
Par , France Bleu Nord

Alors que le gouvernement espère démarrer la campagne de vaccination avant la fin de l'année, le CHU de Lille a reçu son "super congélateur". Il pourra stocker jusqu'à 300 000 doses du vaccin de Pfizer. Les hôpitaux d'Arras, de Calais et de Valenciennes seront équipés de congélateurs plus petits.

Le supercongélateur est installé dans une salle sécurisée du CHU de Lille.
Le supercongélateur est installé dans une salle sécurisée du CHU de Lille. © Radio France - Benjamin Recouvreur

Il est arrivé en toute discrétion. En quelques minutes, le super congélateur lillois, d'une taille d'environ deux mètres de haut, a été installé dans une salle sécurisée du CHU tenue secrète. 

S'il n'impressionne pas par sa taille, il étonne par ses caractéristiques. Il est capable de stocker 300 000 doses de vaccin à une température de -80 degrés. C'est à cette température que doit être conservé le vaccin Pfizer, le premier qui devrait être disponible. 

Une campagne de vaccination à préciser

"Nous devons encore installer des sondes pour surveiller la température 24h/24, il sera aussi relié à une centrale. Il reste quelques ajustements à faire mais il sera mis en service dans les prochains jours", explique le professeur Pascal Odou, responsable de l'Institut de pharmacie de l'hôpital qui a accueilli ce nouvel équipement. 

Avec ce genre de congélateur, la température peut vite monter, alors on le surveille de très près.

L'hôpital est habitué à stocker des médicaments à ces températures mais jamais avec de telles capacités. "Ce qu'il reste à définir, c'est la chaîne de transmission entre l'industriel et les lieux de vaccination", précise le professeur Odou. Dans tous les cas il faut se mettre rapidement en état de marche, le gouvernement espère procéder aux premières vaccinations dès la dernière semaine de décembre. 

ECOUTEZ : l'arrivée du "super congélateur" lillois au CHU de Lille

Trois autres congélateurs dans la région

Outre le super congélateur lillois, trois autres hôpitaux seront en capacité de stocker des doses de vaccins dans le Nord et le Pas-de-Calais. Les hôpitaux d'Arras, de Valenciennes et de Calais disposeront aussi de congélateurs mais de taille moindre. Ils pourront stocker jusqu'à 100 000 doses. 

Désormais, la France attend l'autorisation de l'Agence européenne du médicament pour faire acheminer et administrer ses premières doses. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess