Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : le CHU de Rennes prêt à recevoir un afflux de patients

Le CHU de Rennes a réorganisé tous ses services pour être prêt à recevoir un afflux de patients présentant les symptômes du coronavirus. 300 lits sont mobilisables, dont une centaine en réanimation.

La directrice du CHU et plusieurs chefs de service font le point sur le dispositif en place
La directrice du CHU et plusieurs chefs de service font le point sur le dispositif en place - CHU de Rennes

"En quinze jours, nous avons déprogrammé près de 500 interventions chirurgicales afin d'être prêts pour recevoir des malades du Covid-19" explique Véronique Anatole-Touzet, la directrice générale du CHU de Rennes, lors d'une visioconférence ce mardi 31 mars. L'hôpital rennais a complètement réorganisé son activité, et il est aujourd'hui en mesure de disposer de 300 lits, dont une centaine en service de réanimation. "Le CHU n'est absolument pas saturé" assure encore la direction de l'hôpital. Il n'y a pas non plus de pénurie de médicaments ou de masques. 

"Nous avons actuellement 30 lits en service de réanimation médicale, mais si la vague atteint notre région, nous pouvons disposer de 100 lits au total"- Yves Le Tulzo, chef du service de réanimation

A la date de ce mardi, 59 personnes atteintes du coronavirus sont hospitalisées à Rennes, dont 14 en réanimation. Le CHU déplore également cinq décès depuis le début de l'épidémie. Des patients dont la moyenne d'âge est de 77 ans. 

Faut-il s'attendre à une vague de malades en Bretagne ? 

La Bretagne doit-elle craindre une vague de malades du coronavirus comme dans la région grand Est ou comme en Ile de France ? Difficile de répondre à cette question. Rien n'est certain. Mais le professeur Yves le Tulzo, chef du service de réanimation médicale au CHU de Rennes estime que la situation bretonne est particulière : _" Dans notre région, l'épidémie est apparue dans des clusters, comme dans le Morbihan, ou à Bruz près de Rennes_. Des mesures de confinement très importantes ont été prises dans ces zones avant la vague dans d'autres régions. Puis ces mesures de confinement ont été imposées partout et aujourd'hui, ces mesures de confinement semblent efficaces. Plus le temps passe, et plus il y a d'espoir que la vague ne monte pas trop haut en Bretagne" 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu