Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : : Le confinement est-il vraiment respecté dans les villages corses ?

-
Par , , France Bleu RCFM

Les Corses sont nombreux à avoir choisi de se replier dans le rural en cette période de crise sanitaire. Dans les villages, plus ou moins reculés, certains se sentent peut être plus libres d'aller et venir. Une liberté néanmoins très surveillée.

Depuis le début de la crise sanitaire, 619 procès-verbaux ont été dressés par le gendarmerie de Corse, dans le rural, pour non-respect des mesures de confinement.
Depuis le début de la crise sanitaire, 619 procès-verbaux ont été dressés par le gendarmerie de Corse, dans le rural, pour non-respect des mesures de confinement. - Maxppp

Le confinement est, semble-t-il, plutôt bien respecté dans le rural. Les villages de Corse, on le sait, comptent souvent une majorité de personnes âgées ou de personnes fragiles. 

Selon les chiffres de la gendarmerie de Corse, qui effectue régulièrement des contrôles dans ces zones depuis le début du confinement, 619 procès-verbaux ont été dressés pour non-respect des mesures, 283 en Corse-du-Sud, 336 en Haute-Corse. 

Pour les endroits difficiles d'accès, nous avons un hélicoptère et un quad à notre disposition

Cependant, pour le PGHM (peloton de gendarmerie de haute montagne) qui est également mobilisé, le monde rural n'a pas oublié le civisme. "Nous effectuons de nombreuses missions de patrouilles pour vérifier si le confinement est bien respecté, explique Marie Sachot, commandante du PGHM de Corse. Dans une grande majorité, les habitants appliquent les règles. Nous sommes principalement sur les sentiers les plus prisés des randonneurs, mais aussi sur les sentiers secondaires. Si besoin, pour se rendre sur les sites difficiles d'accès, nous disposons d'un hélicoptère et d'un quad."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu