Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : le Département du Loiret lance son centre de vaccination itinérant

-
Par , France Bleu Orléans

16 communes parcourues en 4 semaines : le Département du Loiret a donné le coup d'envoi, ce mardi à Patay, de son centre de vaccination itinérant contre le Covid-19. Avec une sérieuse limite : sa capacité limitée à 60 doses par jour.

Pour ce centre de vaccination itinérant, la commune met à disposition une salle et le Département s'occupe du reste
Pour ce centre de vaccination itinérant, la commune met à disposition une salle et le Département s'occupe du reste © Radio France - François Guéroult

"D'ordinaire, je vaccine des enfants de 0 à 6 ans : aujourd'hui, ça change, même si techniquement le geste est le même !" Brigitte Hercent-Salanié est médecin, chef du service à la PMI (Protection maternelle et infantile) du Loiret, c'est elle qui coordonne ce mardi à Patay, la toute première sortie du centre de vaccination itinérant contre le Covid-19 : un projet lancé par le Département du Loiret et qu'a fini par accepter la préfecture, afin de favoriser la vaccination des personnes âgées de plus de 75 ans en zone rurale.

Le Département utilise un véhicule de secours du SDIS pour transporter le matériel médical nécessaire
Le Département utilise un véhicule de secours du SDIS pour transporter le matériel médical nécessaire © Radio France - François Guéroult

Dans la pratique, la commune fournit une salle, l'Etat le vaccin et le Département prend en charge tout le reste : l'acheminement des doses, le personnel nécessaire, le suivi administratif. 16 communes seront ainsi visitées en 4 semaines, du mardi au vendredi ; les inscriptions sont gérées en amont par les mairies, et non pas par Doctolib.

Les maires obligés de choisir les candidats au vaccin

La capacité est limitée à 60 doses vaccinales par jour, ce qui vire un peu au casse-tête pour les maires concernés. "Sans publicité, nous avons eu 200 personnes qui se sont manifestées auprès de la mairie et des communes avoisinantes, témoigne Patrice Voisin, le maire de Patay. Or je n'avais que 60 places ! On a essayé de privilégier les plus âgés et ceux qui ont des problèmes de mobilité, mais c'est forcément frustrant pour les personnes que nous n'avons pas retenues." D'où la moyenne d'âge des personnes accueillies par le centre de vaccination itinérant ce mardi à Patay : 86 ans. 

La préparation des doses de vaccin est effectuée par des infirmières de la PMI du Loiret
La préparation des doses de vaccin est effectuée par des infirmières de la PMI du Loiret © Radio France - François Guéroult

Les 16 communes choisies correspondent à peu près aux anciens ou actuels chefs-lieux de canton. Mais le calendrier a été établi en suivant "la logique des taches de léopard", indique Marc Gaudet, le président du conseil départemental : "Nous n'avons pas voulu d'itinéraire en continuité territoriale car cela aurait signifié qu'en commençant à Patay, nous aurions forcément fini par Châtillon-sur-Loire. Là, on fait du Nord au Sud et d'Ouest en Est chaque semaine, on irrigue mieux le territoire." Le reportage de France Bleu Orléans est à écouter ci-dessous :

Premier jour du centre de vaccination itinérant à Patay

Seulement 20% des plus de 75 ans vaccinés à Patay

Le programme a été conçu jusqu'au 12 mars et même jusqu'au 9 avril puisqu'après le premier cycle de 4 semaines, le centre de vaccination itinérant reviendra dans les mêmes communes pour les deuxièmes injections. Faudra-t-il aller au-delà ? "_Impossible de le dire aujourd'hu_i, répond Marc Gaudet, cela dépendra aussi du rythme des centres de vaccination fixes qui est censé s'accélérer. Et puis, le personnel de la PMI ne peut pas être indéfiniment mobilisé pour cette opération."

Seule certitude : ce mardi à Patay, 60 personnes ont reçu leur première dose vaccinale. Soit seulement 20% des personnes âgées de plus de 75 ans que compte la commune...

Le calendrier du centre  de vaccination itinérant :

  • mardi 16 février : Patay
  • mercredi 17 février : Neuville-aux-Bois
  • jeudi 18 février : La Ferté-St-Aubin
  • vendredi 19 février : Lorris
  • mardi 23 février : Ferrières-en-Gâtinais
  • mercredi 24 février : Châtillon-Coligny
  • jeudi 25 février : Malesherbes
  • vendredi 26 février : Châtillon-sur-Loire
  • mardi 2 mars : Artenay
  • mercredi 3 mars : Château-Renard
  • jeudi 4 mars : Beaune-la-Rolande
  • vendredi 5 mars : Courtenay
  • mardi 9 mars : Bellegarde
  • mercredi 10 mars : Outarville
  • jeudi 11 mars : Puiseaux
  • vendredi 12 mars : Nogent-sur-Vernisson
Choix de la station

À venir dansDanssecondess