Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : le plan blanc activé à l'hôpital de Trévenans

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

L'hôpital Nord Franche-Comté annonce ce mardi déclencher le plan blanc. Ce dispositif permet à l'établissement de santé, lors de menaces sanitaires graves, de faire face à des évenements excesptionnels.

Ce mardi, 13 patients atteints du Covid-19 sont pris en charge au service réanimation de l'hôpital de Trévenans
Ce mardi, 13 patients atteints du Covid-19 sont pris en charge au service réanimation de l'hôpital de Trévenans © Radio France - Wassilla Guittoune

"Si nous ne faisons rien, d'ici la fin de la semaine, nos services arriveront à saturation" prévient Pascal Mathis, directeur de l'hôpital de Trévenans. Ce sont ainsi, 5 patients contaminés par le coronarivus qui franchissent la porte des services chaque jour. "Aujourd'hui nous avons en charge 50 patients atteints du Covid-19, la veille, c'était 44, et jeudi dernier 33. Ces indicateurs montrent une nette augmentation des cas" ajoute Anne-Sophie Dupont, présidente de la commission médicale de l'hôpital. En conséquence, le plan blanc est activé annonce la direction ce mardi.

Augmentation de la capacité d'accueil, réorganisation des effectifs, déprogrammation d'opérations, restrictions des visites de patients, reconstitution des stocks de protection pour le personnel : France Bleu détaille l'ensemble des mesures liés au plan blanc.

L'unité Covid-19 pourra accueillir plus de patients

Actuellement 64 lits d'hospitalisations sont mis à disposition des patients atteints du Covid-19. Dès lundi prochain 32 lits supplémentaires ont été mobilisés afin de répondre aux besoins. Ce sont ainsi 96 lits qui seront disponibles. Progressivement, l'hôpital ajoutera des lits en réanimation : 25 lits sont utilisables aujourd'hui, mais ce sont jusqu'à 40 patients qui pourront être accueillis, en cas de forte tension.

Des déprogrammations à venir 

"Nous allons devoir prioriser les opération. Nous ne sommes plus en capacité de réaliser toutes les opérations. Dans chaque spécialité nous allons évaluer ce qui peut attendre et ce qui ne peut pas attendre. _Nous n'allons pas pouvoir soigner toutes les pathologies_, seulement les urgences" explique Anne-Sophie Dupond, présidente de la commission médicale de l'hôpital de Trévenans.

Plus de personnel mobilisé pour les patients atteints du coronavirus

Pour pouvoir prendre en charge plus de patients atteints du coronavirus, une réorganisation en interne sera mise en place dans les prochains jours. Du personnel d'autres services sera redeployé sur l'unité Covid-19. En fonction des besoins, avec le plan blanc déclenché, la direction de l'établissement de santé est également en mesure de faire travailler plus longtemps ses employés, voire meme de modifier leurs congés en cas de crise épidémique grave. Certains membres du personnel auront à se former, comme par exemple les infirmier(e)s qui viendront renforcer les équipes de réanimation.

La clinique de la Miotte bientôt en renfort?

Actuellement, 13 patients sont prises en charge en réanimation, mais si la barre des 30 patients est dépassée, la direction de l'hôpital pourra faire appel au personnel de la clinique de la Miotte pour renforcer les effectifs de Trevenans, et donc donner un coup de main à leurs collègues. En revanche, seul l'hôpital Nord Franche-Comté est habilité à accueillir un service de réanimation.

Des visites restreintes dès lundi

Des mesures de restriction sont à prévoir avant lundi annonce la direction de l'hôpital. Ainsi, un patient en consultation ou hospitalisé ne pourra recevoir qu'une seule visite par jour. Pour limiter les flux à l'entrée de l'établissement, un filtrage sera réalisé à l'entrée.

Le personnel de l'hôpital équipé de protection jusqu'à Nöel.

Blouses, masques, le personnel est équipé de stocks de protection pour une durée de deux mois affirme le directeur de l'hôpital Pascal Mathis. Le stock a été reconstitué cet été : "nous n'aurons à priori pas de difficultés si l'on se projette sur deux mois". En revanche, la présidente de la commission médicale Anne-Sophie Dupond précise que "l'énergie déployée par le personnel ne pourra être prolongée pendant des mois. Le personnel a déployé des moyens énorme, c'est pour ca que nous appelons la population à respecter les distances, seul rempart au coronavirus aujourd'hui".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess