Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : le plan blanc déclenché au CHRU de Tours

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

En raison de la cinquième vague de Covid, le plan blanc est déclenché au CHRU de Tours. Il permet de reporter des opérations non-urgentes et de libérer des lits. Le dernier déclenchement du plan blanc remonte à mars 2021.

Hôpital Bretonneau; CHRU de Tours; virologie; Test Covid-19; prélèvement nasal;
Hôpital Bretonneau; CHRU de Tours; virologie; Test Covid-19; prélèvement nasal; © Radio France - Boris Compain

Après Lyon, Strasbourg ou Marseille, et face à la pression épidémique du Covid-19, le plan blanc est désormais déclenché au CHRU de Tours. C'est la quatrième fois qu'une telle mesure est prise depuis le début de l'épidémie.

Un taux d'incidence de 320 cas pour 100.000 habitants

Cette décision intervient au regard de la forte circulation du virus. Le taux d'incidence est de 320 cas pour 100.000 habitants en Indre-et-Loire, contre à peine 100 cas à la mi-novembre. Avec un tel taux d'incidence, on est au-dessus de la quatrième et deuxième vague. On compte actuellement 35 personnes hospitalisées pour le Covid en Indre-et-Loire, et 30 patients en réanimation. Par ailleurs, depuis le 3 décembre dernier, cinq personnes sont décédées du Covid dans notre département. 

Anticiper une situation de crise

Le plan blanc permet de reporter des opérations non-urgentes, de libérer des lits, et de mobiliser du personnel supplémentaire. Le CHRU se dit "en tension" mais le niveau 1 de ce plan blanc  est surtout une manière d'anticiper une situation de crise. Car ce que la direction du CHRU redoute, c'est un afflux de patients, notamment à cause des variant Delta, et aussi Omicron qui comporte encore beaucoup d'inconnues.

Des transferts depuis le Centre Hospitalier d'Orléans ?

La directrice du CHRU de Tours, Marie-Noëlle Gérain-Breuzard, évoque aussi les problèmes rencontrés actuellement par l'hôpital d'Orléans.  Une centaine de lits y sont fermés par manque de personnel et des transferts vers Tours ne sont pas à exclure. Pour l'instant, les chiffres sont relativement stables au CHRU de Tours : sur la centaine de lits que le service de réanimation comporte, on compte 24 personnes atteintes du Covid sur un total de 52 malades. 

Avec ce plan blanc, l'hôpital tourangeau peut, si besoin, déprogrammer des opérations non urgentes, c'est à dire hors cancers et greffes.  Cela permet de récupérer des lits mais aussi du personnel alors que le le taux d'absentéisme est de 10% au CHRU de Tours en ce moment, et que le recrutement d'intérimaires est difficile. La direction tient enfin à rassurer ses effectifs : "ça ne veut pas dire qu'on annule les congés de fin d'année" explique Marie-Noëlle Gérain-Breuzard.

Le dernier déclenchement du plan blanc au CHRU de Tours remonte au 10 mars 2021. Il avait entraîné la déprogrammation de 20% de l'activité médicale et chirurgicale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess