Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : le Préfet de la Mayenne assume son plan de sécurité sanitaire malgré les critiques

-
Par , France Bleu Mayenne

La situation sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 reste préoccupante en Mayenne selon les derniers chiffres de l'ARS. Pour faire face, le Préfet de la Mayenne a mis en place un dispositif de sécurité que beaucoup critiquent. Jean-Francis Treffel n'a pas l'intention de changer de stratégie.

Jean-Francis Treffel, Préfet de la Mayenne
Jean-Francis Treffel, Préfet de la Mayenne © Radio France

Les autorités appellent à la prudence et au respect des gestes barrières. Pour casser les chaines de contamination, le port du masque est désormais obligatoire dans les centres villes de 4 communes : à Laval, Mayenne, Château-Gontier sur Mayenne et Evron.

Le Préfet, pour l'instant, n'envisage pas un renforcement du dispositif. Il n'est, par exemple, pas question d'un reconfinement localisé. Ce n'est pas prévu à ce stade. L'heure est à la prévention : policiers et gendarmes vont patrouiller pour faire respecter les mesures de sécurité sanitaire. 

Mais Jean-Francis Treffel n'exclut pas d'aller plus loin s'il le faut : "les mesures envisagées, c'est élargir l'obligation du port du masque. C'est fermer des établissements recevant du public qui ne respectent pas les gestes barrières ou qui ne mettent pas à la disposition des clients du gel hydroalcoolique". 

Rien n'est acquis, rien n'est gagné, mise en garde : "la situation est grave, le virus circule activement chez nous. Il ne se voit pas, il ne se sent pas"

En fait-il trop ? Ouvre-t-il trop grand le parapluie ? Des élus et des habitants critiquent sa stratégie. Jean-Francis Treffel assume : "les mesures que je prends ont pour objectif d'être proportionné au risque sanitaire que rencontre la population mayennaise. Certains indicateurs sont élevés comme le taux d'incidence, à 126 cas positifs pour 100.000 habitants, ce sont des chiffres que je ne peux pas prendre à la légère". 

Le Préfet de la Mayenne appelle enfin les jeunes et les familles, qui se rassemblement dans un cadre privé pour une fête ou un repas, à faire preuve de vigilance.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess