Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le préfet du Doubs annonce de nouvelles mesures

Le préfet du Doubs, Joël Mathurin a annoncé de nouvelles mesures liées au coronavirus. Les compétitions sportives sont maintenues, mais au restaurant comme en manifestation, il ne faudra pas être plus de six. Le point sur les annonces et celles qui devraient suivre.

 Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, a annoncé l'interdiction des manifestations de plus de six personnes, sauf dérogation.
Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, a annoncé l'interdiction des manifestations de plus de six personnes, sauf dérogation. © Maxppp - Lionel Vadam

Le préfet du Doubs, Joël Mathurin a pris, samedi 17 octobre, un arrêté dans lequel il interdit les manifestations de plus de six personnes, sauf dérogation. De même, les repas au restaurant seront limités à six convives. Dans le cadre de rassemblements festifs ou familiaux dans des lieux publics, vous pourrez être trente, mais à condition de ne pas boire et de ne pas manger. 

Interdiction des manifestations de plus de six personnes

Si les matchs sont pour le moment maintenus, les établissements sportifs souhaitant assurer un service de buvette ou de restauration sont dorénavant dans l'obligation de proposer des tables de six maximum, espacées entre elles d'un mètre. Exit les stands où la consommation se faisait debout. 

Ces mesures, prises en complément du décret national, devraient être accompagnées d'autres ajustements, d'ici la fin de la semaine prochaine. En effet, le préfet a annoncé rentrer dès lundi 19 octobre, en consultation avec les communes de plus de 5 000 habitants, les chefs-lieux de cantons et l'association des maires ruraux de France pour mettre en place un plan de prévention communal covid-19. Sur le modèle du plan canicule, ce dispositif devrait comprendre un accompagnement des personnes isolées et la nomination d'un référent covid au sein de la commune. 

Des registres de traçabilité dans les restaurants et les bars 

Mardi 20 octobre, le préfet va dialoguer avec les patrons de restaurants et de bars, car il souhaite mettre en place des registres de traçabilités dans tous les établissements du département. Une mesure jugée "extrêmement désagréable" par Philippe Feuvrier, le président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie du Doubs. 

La présidence de l'Université de Franche Comté et le conseil de la vie étudiante devraient également être consultés de manière à garantir l'arrêt de toutes les activités festives étudiantes

Concernant les EHPAD, l'ARS a demandé aux directeurs de ces établissements d'imposer une prise de rendez-vous pour les visites. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess