Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Le préfet du Loiret signe un arrêté sur l'interdiction des rassemblements de plus de trente personnes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Orléans

Le préfet du Loiret a signé ce vendredi un arrêté qui précise les nouvelles mesures annoncées mercredi dernier par le ministre de la Santé face à l'épidémie de Covid-19. Il détaille quels types de rassemblements de plus de trente personnes seront interdits à partir de lundi 28 septembre.

Pierre Pouessel le préfet du Loiret
Pierre Pouessel le préfet du Loiret © Radio France - Anne Oger

Suite au classement du Loiret comme département en zone d'alerte pour la circulation du Covid-19 par Olivier Véran ministre de la Santé et des solidarités, mercredi dernier, le préfet du Loiret vient de publier un arrêté pour mettre en oeuvre concrètement ces nouvelles mesures plus restrictives à partir de lundi prochain. Les événements festifs et familiaux (fêtes à l'occasion de mariage, soirées dansantes, anniversaires, etc.) devront bien se tenir à moins de trente personnes.

L'arrêté du préfet du Loiret en détail

"Dans les établissements recevant du public de type L (salles des fêtes, salles polyvalentes, salles d’audition, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, sauf pour les salles d’audience des juridictions) et de type CTS (chapiteaux, tentes et structures), les rassemblements à caractère festif regroupant plus de trente personnes sont interdits sur le territoire du département du Loiret", est-il stipulé dans l'article 1. 

Cela concerne, précise la préfecture, des événements "organisés par des personnes privées, comme les fêtes données à l’occasion d’un événement familial (de type mariages, baptêmes, communions et fêtes d’anniversaires...), fêtes entre amis, et des associations ou des personnes morales, comme des tombolas, lotos, fêtes locales et soirées étudiantes". 

Et si j'organise une fête chez moi ?

Si une personne organise un anniversaire, une fête ou un rassemblement de plus de trente personnes chez lui, dans son domicile, sans louer une salle, est-elle concernée par cette limite des trente personnes maximum : la réponse est non, "l'arrêté ne concerne pas "ce qui se passe derrière les murs des habitations des gens", précise-t-on à la préfecture. Mais "il est très fortement recommandé de ne pas réunir plus de trente personnes chez soi". "C'est du bon sens, le virus circule activement, on sait que les principaux clusters dans le Loiret depuis cet été sont liés à des rassemblements familiaux, on en appelle au civisme et au sens des responsabilités de chacun".

Des mesures prises pour une durée quinze jours

Des contrôles pourront être menés et des verbalisations effectuées en cas de non respect de cet arrêté, précise la préfecture. Cette mesure est applicable pendant une période de quinze jours à compter du lundi 28 septembre, soit jusqu’au 12 octobre, précise l'arrêté préfectoral. Et le texte ajoute que les établissements disposant d’un protocole d’accueil du public établi et validé par le ministère de la culture (cinémas, théâtres, et salles de spectacle) ne sont pas concernés par cette interdiction.  

Il s'agit d'une "réponse graduée et proportionnée", selon la préfecture du Loiret. Traduction : le Loiret n'est pas (encore ?) dans une situation comme dans certaines grandes villes où les cafés et restaurants ferment dès 22h, voire comme à Marseille où ces établissements doivent fermer totalement dès dimanche soir

Une situation sanitaire "contenue" dans le Loiret

Motif : "l’évolution de la situation sanitaire est contenue dans le département du Loiret. À ce stade, il n’est pas constaté d’impact fort sur les réanimations, même si les admissions en hospitalisation ont augmenté". Ce vendredi soir, quatre malades du Covid-19 sont hospitalisés en réanimation au CHR d'Orléans.

Par ailleurs, l'arrêté préfectoral rendant obligatoire le port du masque dans les vingt-deux communes d'Orléans Métropole va être prolongé au-delà du 30 septembre, indique la préfecture, au moins jusqu'à la fin du mois d'octobre. Cet arrêté a d'ailleurs été validé par le juge administratif ce vendredi, qui était saisi après un recours déposé par un enseignant de l'université d'Orléans habitant Olivet, indique La République du Centre.

Enfin, les rassemblements et manifestations de plus de dix personnes sur la voie publique peuvent être autorisés, mais restent soumis à autorisation via une déclaration préalable en ligne.

Le préfet du Loiret, invité de France Bleu Orléans, lundi 28 septembre
Le préfet du Loiret, invité de France Bleu Orléans, lundi 28 septembre © Maxppp - Géraldine Marcon

Le préfet du Loiret Pierre Pouëssel sera l'invité de France Bleu Orléans en direct ce lundi à 7h45 à ce sujet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess