Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : le seuil d'alerte franchi en Meurthe-et-Moselle

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine

Avec 54,2 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants, le département de Meurthe-et-Moselle franchit ce mercredi soir le seuil d'alerte établi à 50.

Test de dépistage du Covid en cours d'analyse
Test de dépistage du Covid en cours d'analyse © Radio France - Lucie THUILLET

Le département s'en rapprochait dangereusement. Le seuil d'alerte pour la circulation du coronavirus est franchi en Meurthe-et-Moselle, selon les données publiées ce mercredi soir par l'Agence régionale de Santé du Grand Est.

Le taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre de nouveaux cas de Covid-19 constatés pour 100 000 habitants, dépasse les 50. Il est de 54,2 sur la période du 7 au 13 septembre. Le département n'est pas automatiquement considéré comme "zone à circulation active du virus" : la décision doit être prise par un décret, probablement ce dimanche, annonçait ce matin Arnaud Cochet, préfet de Meurthe-et-Moselle, sur France Bleu Lorraine.

Tableau de bord des données régionales de l'ARS, mercredi 16 septembre
Tableau de bord des données régionales de l'ARS, mercredi 16 septembre - Agence régionale de Santé

Le nombre d'hospitalisations pour Covid reste toutefois limité à 45 dans le département. Trois de ces patients se trouvent en réanimation. 

Conséquence de la reprise épidémique, le défilé de la Saint-Nicolas à Nancy est annulé cette année et remplacé par des animations du 20 novembre au 3 janvier.

Sur ces graphiques, on constate l'augmentation presque continue du taux d'incidence en Meurthe-et-Moselle depuis la mi-août. Dans les Vosges, l'augmentation est plus irrégulière et plus contenue : au 13 septembre, le taux d'incidence est de 18,1.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess