Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : le super-congélateur est arrivé à l'hôpital de Périgueux

-
Par , France Bleu Périgord

Le Centre Hospitalier de Périgueux confirme l'arrivée du super-congélateur dans ses locaux le 24 décembre dernier. Il permettra de stocker les doses de vaccins contre la Covid-19 à -80 degrés.

Ce congélateur du CHU de Clermont-Ferrand est similaire à celui du CH de Périgueux
Ce congélateur du CHU de Clermont-Ferrand est similaire à celui du CH de Périgueux © Radio France - Anne Oger

L'hôpital de Périgueux a reçu son super-congélateur ! Cet appareil réfrigéré, bloqué à -80 degrés celsius, pourra accueillir les doses de vaccins Pfizer BioNTech pour tout le Périgord. Il est déjà en service selon Stéphanie Jonas selon la directrice adjointe du Centre Hospitalier de Périgueux. L'engin mesure 2 mètres de hauteur et est "assez grand pour recevoir toutes les doses nécessaires pour le GFT (Groupement hospitalier de territoire). Ce sont les 11 établissements publics de la Dordogne comme Lanmary, Excideuil, Sarlat, Saint-Astier ou Montpon par exemple" explique-t-elle sur France Bleu Périgord.

Maintenant qu'il est en service, il ne lui reste plus qu'à être "qualifié" : "Le Cofrac (comité français d’accréditation, ndlr.) va venir vérifier qu'il est installé et que les températures sont conformes. Cela se fera la semaine prochaine". Le congélateur sera habilité à recevoir des doses si le feu vert est donné par le Cofrac.

La livraison des vaccins dans les établissements est organisée, une fois le nombre exact de résidents et de personnels souhaitant se faire vacciner connu. Une fois décongelé, ce vaccin doit obligatoirement être administré dans les 5 jours.

Un super-congélateur ultra-sécurisé

Selon l'hôpital de Périgueux, l'appareil est très sécurisé : "Il enregistre les températures en continu et est sous alarme. Il est aussi entreposé dans un lieu tenu secret pour des raisons de confidentialité" assure Stéphanie Jonas. 

Stéphanie Jonas, la directrice adjointe du CH de Périgueux

Choix de la station

À venir dansDanssecondess