Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : le taux d'incidence en baisse, la pression hospitalière toujours forte en Normandie

Moins de cas, mais toujours plus de patients à l'hôpital : si les premiers effets du confinement se font sentir sur le taux d'incidence, qui baisse en Normandie, le nombre de patients hospitalisés continue d'augmenter, notamment en réanimation.

Si le nombre de cas recensés est en baisse en Normandie, les services hospitaliers ne désemplissent pas.
Si le nombre de cas recensés est en baisse en Normandie, les services hospitaliers ne désemplissent pas. © Radio France - Nicolas Olivier

Un léger mieux pour ce qui est du taux d'incidence, mais pas encore d'amélioration dans les hôpitaux : voilà comment résumer les chiffres de l'épidémie de Covid-19 en Normandie, publiés comme chaque mardi par l'Agence Régionale de Santé, qui souligne que ces chiffres "témoignent d'une première diminution de la circulation virale", deux semaines après la mise en place du confinement il y a dix jours. Mais l'ARS s'empresse de tempérer les excès d'optimisme : "Au total, la situation est toujours très fragile en Normandie, avec des niveaux d’incidence qui demeurent élevés et un nombre de personnes hospitalisées qui continue de progresser."

Le taux d'incidence en baisse de 12% sur une semaine

Le taux d'incidence dans la région est de 312 cas pour 100.000 habitants, soit une baisse de 12% par rapport à la semaine dernière. Les baisses les plus importantes sont dans l'Eure (-18%, 344), le Calvados (-17,2%, 226) et la Seine-Maritime (-12,1%, 365). Ça baisse aussi mais plus légèrement dans la Manche, avec un taux d'incidence de 236 cas pour 100.000 habitants soit une baisse de 4,4% par rapport à la semaine dernière. En revanche ça augmente de 7% sur une semaine dans l'Orne, qui atteint les 355 cas pour 100 000 habitants.

Les hôpitaux au bord de la saturation

Alors oui, les mesures de confinement semblent avoir un effet sur le nombre de cas, mais dans les hôpitaux la tendance est toujours à la hausse : "on observe un flux croissant d’admissions à l’hôpital pour cause de Covid, et de plus en plus de cas graves nécessitant une prise en charge en réanimation", détaille l'ARS. 1588 patients sont hospitalisés pour une infection au coronavirus, 48 de plus que la semaine dernière, dont 233 en réanimation (+32 sur une semaine). Plus de la moitié des patients en réanimation (127) sont hospitalisés en Seine-Maritime.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess