Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : Les chiffres s'améliorent en Bretagne

Le taux d'incidence baisse en Bretagne pour le Covid-19, malgré plus de patients hospitalisés.

Coronavirus : seringues du vaccin Pfizer (illustration)
Coronavirus : seringues du vaccin Pfizer (illustration) © Radio France - Isabelle Gaudin

Partout en Bretagne, le taux d'incidence baisse sur trois jours, de façon plus spectaculaire en Ille-et-Vilaine, mais il reste le plus bas dans le Finistère, toujours à moins de 100 cas pour 100.000 habitants :

  • 88 dans le Finistère (-7,6)
  • 210 dans les Côtes d'Armor (-11,9)
  • 193,8 dans le Morbihan (-9,6)
  • 281,8 en Ille-et-Vilaine (-17,8)

Ces chiffres restent tous en dessous de la moyenne nationale à 353 cas positifs pour 100.000 habitants, alors que selon Olivier Véran, interviewé dans le Télégramme, le pic épidémique a été atteint il y a cinq jours dans l'épidémie de covid-19 en France, avec 33.000 nouveaux cas chaque jour contre 40.000 au plus haut.

Campagnes de dépistages

Des campagnes de dépistage ont lieu toute la semaine dans les Côtes d'Armor. C'est aussi ce mercredi et jeudi à Quimper (de 11 heures à 17 heures), place Terre au Duc, des tests antigéniques sans rendez-vous avec résultat au bout de 20 minutes.  Il faut se munir de sa carte d'identité et sa carte vitale.

Plus de patients à l'hôpital

Il y a davantage de patients Covid-19 à l'hôpital en Bretagne sur trois jours, 809 (+18), mais 11 de moins en réanimation, ils sont désormais 125. 18 personnes mortes.

948.014 Bretons ont reçu au moins une première injection de vaccin, 239.237 une seconde.

Approche territoire par territoire

Le ministre de la santé se dit dans la presse "ouvert à l'idée d’une approche territoire par territoire dans la levée des mesures de freinage", il dit "espérer que la descente soit plus rapide et précoce en Bretagne. Nous regardons la situation bretonne très attentivement." Il estime également que le variant breton, détecté à l'hôpital de Lannion a été "très bien maîtrisé", qu'il n'a pas "déclenché une nouvelle épidémie".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess