Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les Hautes-Pyrénées, département au pire taux d'incidence de France

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu, France Bleu Occitanie

Le coronavirus circule encore énormément dans les Hautes-Pyrénées. Ce 8 décembre, le département a le pire taux d'incidence de France : 198 cas positifs pour 100.000 habitants.

Les Hautes-Pyrénées est le département avec le plus mauvais taux d'incidence de France.
Les Hautes-Pyrénées est le département avec le plus mauvais taux d'incidence de France. © Radio France - Najat Esadouki

La situation est préoccupante dans les Hautes-Pyrénées. Le 65 est le département français qui enregistre le taux d’incidence le plus élevé de France avec 198 cas positifs pour 100.000 habitants (entre le 28 novembre et le 4 décembre), contre 86 au niveau national. Cela place le département à la première position des départements où le virus circule le plus activement. Dans les Pyrénées-Atlantiques le taux d'incidence est de 112 cas positifs pour 100.000 habitants

Pire taux d'incidence devant les Ardennes, la Haute-Savoie et le Doubs

Dans les Hautes-Pyrénées, le taux d'incidence avait baissé tout le long du mois de novembre passant de 531 à 160. Mais ce taux remonte depuis le 29 novembre. Le département des Hautes-Pyrénées a le pire taux d'incidence de France devant les Ardennes, la Haute Savoie et le Doubs.

En région Occitanie, il y a quatre départements avec de forts taux : le Tarn, le Gers, la Lozère et les Hautes-Pyrénées. Plus de 105 cas pour 100.000 habitants dans le Tarn, plus de 140 dans le Gers, plus de 173 en Lozère et plus de 196 dans les Hautes-Pyrénées. Seules les Pyrénées-Orientales sont passées sous le seuil d’alerte des 50 cas pour 100.000 habitants, le département n'est plus en alerte. 

L'Agence régionale de Santé Occitanie rappelle "l'importance d'une vigilance renforcée et d'une application rigoureuse des gestes barrières, dans les Hautes-Pyrénées comme partout en Occitanie". L'ARS précise également qu'une enquête est en cours : "Des investigations complémentaires sont actuellement en cours avec les équipes de Santé Publique France pour analyser plus précisément les facteurs qui impactent cette évolution du taux d'incidence dans les Hautes-Pyrénées. Cette démarche d'investigation épidémiologique demande du temps et ne peut aboutir à une réponse immédiate."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess