Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19: les hôpitaux de Lens et Béthune s'organisent face à une recrudescence des cas

-
Par , France Bleu Nord

Si la situation sanitaire de l'ancien bassin minier du Pas-de-Calais n'est pas catastrophique au regard de ce qui se passe ailleurs en France avec la reprise de l'épidémie de Covid-19, le Groupement Hospitalier de l'Artois prend toutes les dispositions pour faire face à une recrudescence des cas.

Les hôpitaux de Lens et Béthune-Beuvry organisent la prise en charge des patients diagnostiqués "Covid-19"
Les hôpitaux de Lens et Béthune-Beuvry organisent la prise en charge des patients diagnostiqués "Covid-19" - GHT de l'Artois

"A l'échelle des Hauts-de-France, on observe au cours des trois dernières semaines _une augmentation de tous les indicateurs_", constate le Dr Hélène Bazus, infectiologue au centre hospitalier de Lens. Et notamment pour ce qui concerne le nombre de consultations pour des infections respiratoires aiguës. Selon les secteurs de consultations elles ont été multipliées entre 3 et 5 fois.

Ecouter: le Dr Hélène Bazus, infectiologue au centre hospitalier de Lens

Mais la spécialiste tient aussi à relativiser: "nous sommes dans une période au cours de laquelle on constate traditionnellement l'apparition des premières infections saisonnières de type rhinopharyngites". D'où la difficulté de diagnostic entre une simple infection saisonnière et une contamination au coronavirus.

Le GHT de l'Artois s'organise pour faire face

Reste que l'épidémie continue de sévir et qu'il vaut mieux prévenir en plus de guérir! "Actuellement sur le secteur du Groupement Hospitalier de l'Artois, nous comptabilisons 19 patients admis pour des cas de Covid-19" détaille Bruno Donius, le directeur général du Groupement Hospitalier Territorial de l'Artois (GHT). Sur ces 19 cas enregistrés au total ce 22 septembre, 13 sont hospitalisés à Béthune, les 6 autres à Lens.

Lens où l'hôpital a fait face la semaine dernière à deux clusters déclarés au sein même de l'établissement. 19 personnes testées positives, tant du côté des patients que des soignants. L'un des foyers de contamination a été révélé au sein du service de cardiologie, le second, en chirurgie cardio-vasculaire. Il ne reste que 4 personnes hospitalisées à ce jour. 

"Les deux hôpitaux ont organisé la prise en charge des patients Covid-19" précise le directeur du groupement hospitalier. Des lits dédiés aux patients atteints par le coronavirus ont été ouverts dans différents services, aux urgences mais aussi en réanimation, une unité de 6 "lits Covid" est même prévue à Béthune. "Nous sommes en mesure d'élargir encore ces capacités" précise Bruno Donius. Tout en sachant qu'on ne pourra pas pousser les murs! "A Béthune nous avons un capacitaire contraignant, nous n'avons pas de services désaffecté qui pourrait être rouvert" constate le Dr Guillaume Dervaux qui préside la commission médicale du centre hospitalier de Béthune-Beuvry.

Ecouter: des lits dédiés sont ouverts mais on ne pourra pas pousser le murs

Choix de la station

À venir dansDanssecondess