Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les malades du Covid-19 vont pouvoir suivre leur taux d'oxygène à la maison

-
Par , France Bleu
France

Les oxymètres vont être remboursés à 100% pour les malades atteints du coronavirus, a annoncé mardi le ministère de la Santé. Grâce à ce petit boîtier, les malades pourront surveiller chez eux l'évolution de l'état et notamment si celui-ci s'aggrave.

Un oxymètre pour surveiller son taux d'oxygène dans le sang.
Un oxymètre pour surveiller son taux d'oxygène dans le sang. © Maxppp - Vincent Mouchel

Le ministère de la Santé a annoncé ce mardi le remboursement à 100% de la location d'oxymètres de pouls. Ce petit appareil permet de mesurer le taux d'oxygène dans le sang, via un petit boîtier qui contient un capteur. En général, ce taux se situe entre 100 et 95% : c'est lorsqu'il descend en dessous de 90, qu'il faut commencer à s'inquiéter. 

Vers une prise en charge plus rapide 

Cet outil peut s'utiliser à la maison, et c'est là tout l'objectif : pouvoir repérer à temps que son état de santé se dégrade. Il arrive parfois que certains malades ne réalisent pas que la maladie commence à s'aggraver : lorsque la saturation baisse, les patients ne le ressentent pas directement. Cet oxymètre a donc pour but d'aller vers une prise en charge rapide qui limite les risques de se retrouver hospitalisé dans un service de réanimation. 

Les médecins pourront donc prescrire ce matériel médical à certains de leurs patients pendant deux semaines par exemple. 

Qui cela concerne-t-il ? 

Cette prescription pourra concerner trois types de patients : les plus de 65 ans, ceux qui présentent des risques de développer des formes graves, mais aussi ceux qui ont des symptômes respiratoires, comme une simple toux par exemple. Leur location sera donc remboursée à 100%.

Le ministère de la Santé précise que 110 000 oxymètres sont disponibles en France, le stock pourrait doubler en quinze jours.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess