Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : Les premières injections de vaccin reprennent en Meurthe-et-Moselle

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Ce lundi 22 février, les premières injections de vaccins reprennent en Meurthe-et-Moselle. 3000 seront réalisées cette semaine alors qu'elles étaient à l'arrêt depuis fin janvier. Les nouvelles prises de rendez-vous ne sont toujours pas possible, tandis que les secondes injections se poursuivent.

36 000 injections ont été réalisées en Meurthe-et-Moselle
36 000 injections ont été réalisées en Meurthe-et-Moselle © Radio France - Sébastien Berriot

Après un arrêt de près d'un mois, les premières injections de vaccins contre le coronavirus reprennent ce lundi en Meurthe-et-Moselle.

Il s'agit des rendez-vous qui avaient été déprogrammés depuis la fin janvier, faute de doses suffisantes. En Meurthe-et-Moselle, il y a 14 000 rendez-vous a reprogrammer à partir de ce lundi. Cela devrait s'étaler jusqu'à la mis mars environ, selon Francis Bruneau directeur général adjoint du CHRU de Nancy et coordinateur de la campagne de vaccination. De nouveaux créneaux d'inscriptions pour une première injection ne seront donc possible qu'aux alentours de la mi-mars.

Reprise progressive des premières injections

En attendant ce sont 3000 premières injections de vaccins qui seront réalisées cette semaine dans le département. Injections pour les plus de 75 ans et les personnes les plus vulnérables atteintes de co-morbidités. Des doses composées à 90% du vaccin Pfizer.

Une reprise des premières injections en douceur. Exemple à Neuves-Maisons, qui accueille le centre de vaccination de la communauté de communes de Moselle et Madon. Une vaccination qui devait débuter fin janvier, faute de doses elle commencera finalement ce mardi après-midi. L'objectif initial était de vacciner 1 000 personnes par semaine, ce sera au final une centaine.

16 000 Meurthe-et-Mosellans ont reçu deux doses

Si les premières injections peuvent reprendre c'est parce que les stocks repartent à la hausse. Sur les trois dernières semaines les livraisons hebdomadaires sont passées de 3900 à 5800 doses du vaccin Pfizer. D'ici la mi-mars la livraison hebdomadaire devrait atteindre les 7.000 doses selon Francis Bruneau.

Actuellement 36 000 personnes ont reçus au moins une dose de vaccin, 16 000 sont totalement vaccinés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess