Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : les rendez-vous pour la vaccination des plus de 60 ans au Pfizer et Moderna pris d'assaut

-
Par , France Bleu Paris

Depuis mardi, il est possible pour les plus de 60 ans sans comorbidités de prendre rendez-vous pour se faire vacciner au Pfizer et Moderna. En quelques secondes, les créneaux ont été réservés. La vaccination commence ce vendredi pour cette catégorie de la population.

Les rendez-vous pour la vaccination des plus de 60 ans sans comorbidités ont été pris d'assaut.
Les rendez-vous pour la vaccination des plus de 60 ans sans comorbidités ont été pris d'assaut. © Maxppp - Thomas Padilla

Ce sont les vaccins star de cette campagne de vaccination, Pfizer et Moderna. Depuis mardi, les plus de 60 ans sans comorbidités peuvent prendre rendez-vous pour se faire piquer avec ces vaccins. En quelques secondes, les créneaux ont été réservés. La vaccination commence ce vendredi pour cette catégorie de la population.

Engouement pour le Pfizer

Au centre de vaccination dans l'ancienne mairie du 3e arrondissement à Paris, les patients défilent pour se faire vacciner. "On n'arrête pas", sourit le Dr Fatema Colona. "Par jour, moi ça dépend je vaccine entre 30 et 40 personnes et on est 4 médecins ici", poursuit-elle.

Ce centre tourne déjà à plein régime. "On peut faire jusqu'à 360 vaccins par jour voire plus. On va effectivement augmenter en termes d'organisation", souligne le Dr Arié Perez. Il est prêt à recevoir les plus de 60 ans. "Après on fera dans les limites, jusqu'à ce que l'organisation puisse tenir. C'est une vraie organisation de gérer les doses, les rendez-vous qui nécessiterait peut-être un peu plus de monde mais pour l'instant on gère", ajoute-t-il.

Dans ce centre, le vaccin proposé est le Pfizer. Et l'engouement autour de ce vaccin, Arié Perez le constate. "On nous demande du Pfizer en effet. C'est normal, l'Astrazeneca a mauvaise presse même si on sait nous en tant que médecin que les effets secondaires sont une goutte d'eau dans la mer. La balance bénéfice/risque reste en faveur du vaccin mais on peut comprendre que les patients soient effrayés par cette idée de se faire vacciner avec un vaccin dont on ne parle que des effets secondaires qui représentent une proportion minime cela dit", renchérit-il.

Pour se faire vacciner, tous les patients n'ont pas pu prendre rendez-vous sur les plateformes comme Doctolib. "Quand vous regardez à l'instant T, vous n'allez pas avoir de visu à un, deux mois et encore ils ne sont pas sûrs. Ce qu'il se passe c'est qu'on va ouvrir les rendez-vous dès que l'on sait que l'on a tel nombre de doses. C'est pour ça qu'il faut regarder plusieurs fois par jours", conclut-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess