Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : "On n'a pas d'indicateur alarmant" en Pays de la Loire estime l'ARS

L'Agence régionale de santé (ARS) a détaillé les derniers chiffres de l'épidémie de Covid-19 dans la région ce vendredi 24 juillet. "Aucun indicateur alarmant" d'après Jean-Jacques Coiplet, le directeur général de l'ARS en Pays de la Loire.

Covid-19 : en Pays de la Loire, 10 malades contaminent en moyenne 15 personnes.
Covid-19 : en Pays de la Loire, 10 malades contaminent en moyenne 15 personnes. © Radio France - Alexandre Berthaud

"Nous ne sommes pas dans le temps de l'inquiétude." Les mots du préfet des Pays de la Loire, Claude d'Harcourt, ce vendredi. Les détails des derniers chiffres de l'épidémie de Covid-19 dans la région montrent que "depuis plusieurs jours le bruit de fond du virus commence à se faire entendre, explique Jean-Jacques Coiplet, le directeur général de l'ARS en Pays de la Loire. Mais qu'il n'y a aucun indicateur alarmant."

R effectif au dessus de la moyenne nationale

Le R effectif, c'est-à-dire le taux de reproduction du virus est de 1,49. Dix malades contaminent en moyenne quinze personnes. À l'échelle nationale, il est de 1,2. En Bretagne, il est de 1,87.

Le taux de positivité reste faible

Autre indicateur lui aussi en hausse : le taux d'incidence. Il est de 14,97, c'est-à-dire qu'il y a près de 15 cas positifs pour 100 000 habitants. Un chiffre naturellement en augmentation à cause de "la politique de dépistage intense et active", explique Jean-Jacques Coiplet. Une politique de dépistage qui a atteint 4 673 tests par jour dans la région sur les cinq derniers jours.

Enfin, le taux de positivité se situe entre "1,7 et 1,8 %", raconte Jean-Jacques Coiplet qui assure qu'il n'y a pas d'inquiétude. Le taux de positivité permet de connaître le nombre de personnes positives sur le nombre de personnes testées. Comprenez que pour 100 personnes testées, moins de deux sont positives.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess