Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : où le port du masque est-il obligatoire à Grenoble ?

-
Par , France Bleu Isère

Zone par zone, le masque devient obligatoire dans presque toute la ville de Grenoble. D'après la préfecture, la situation devient "alarmante" en Isère où le nombre de contaminations au Covid-19 augmente. France Bleu récapitule où le masque est-il obligatoire exactement à Grenoble.

Une affiche rappelle que le port du masque est obligatoire pour tous les adultes dans les écoles
Une affiche rappelle que le port du masque est obligatoire pour tous les adultes dans les écoles © Radio France - Jérôme Collin

Si les lieux où le masque est obligatoire ne sont pas encore clairement signalés sur la voie publique à Grenoble, ces zones sont pourtant de plus en plus nombreuses. Quand devez-vous obligatoirement porter un masque, au risque de prendre une amende de 135 euros si vous ne le faites pas ? France Bleu Isère fait le point.

Sur le campus

C'est le dernier ajustement réglementaire à Grenoble : le masque est devenu obligatoire sur le campus de Grenoble-Saint-Martin-d'Hères, obligation temporaire puisqu'elle court du "jeudi 10 septembre, à 07h00, au vendredi 30 octobre 2020 inclus". Elle concerne "tous les espaces publics clos ou ouvert du campus universitaire de l’Université Grenoble-Alpes" selon le communiqué de la préfecture de l'Isère qui a pris cette décision en raison d'une situation sanitaire "se dégradant fortement en Isère". 

Dans le centre-ville

Depuis le samedi 29 août, si vous déambulez dans l'hypercentre de Grenoble, ça doit être avec un masque sur le nez. Même en extérieur, même s'il s'agit juste d'une balade et que vous vous tenez à distance des autres passants. Un non-respect entraîne une verbalisation de 135 euros.

Selon la mairie de Grenoble, le périmètre de port obligatoire dans l'hyper-centre est délimité par :

  • Le boulevard Gambetta
  • Le quai de France, quai Perrière, quai Mounier, quai Jouvin, quai des Allobroges
  • Le pont de Chartreuse
  • La rue Massena
  • Le boulevard Maréchal Leclerc
  • L'avenue Saint Roch
  • La rue Hébert
  • La place de Verdun
  • La rue Lesdiguières

Sur la Bastille

Le site de la Bastille est lui aussi concerné par l'obligation mise en place dans l'hyper-centre de Grenoble confirme la mairie sur son site internet.

À vélo ou à trottinette

Malgré les appels à la souplesse du maire de Grenoble, Éric Piolle, et du président du syndicat des transports de l'agglomération, les utilisateurs de trottinettes et les cyclistes doivent, tout comme les piétons, porter le masque dans les zones concernées par l'obligation du port du masque. 

Pour l’instant, la préfecture de l'Isère n'a pas accordé de dérogation malgré les arguments du maire qui met en avant "la recommandation de l'OMS" et les décisions des préfets de l'Hérault et de Paris, où le masque n'est finalement pas obligatoire pour les cyclistes et les joggers.

Dans les transports en commun

Les Grenoblois en ont déjà pris l'habitude... Depuis le déconfinement, le 11 mai dernier, le masque est obligatoire pour prendre le tramway ou le bus. Cette obligation concerne la France entière et s'impose aux enfants dès onze ans et à tous les adultes, sans exception.

Cyclistes, joggeurs et utilisateurs de trotinnettes ne font pas exception à l'obligation de porter un masque.
Cyclistes, joggeurs et utilisateurs de trotinnettes ne font pas exception à l'obligation de porter un masque. © Maxppp - Christophe Morin

Autour des écoles, des crèches, des centres aérés....

Depuis ce lundi 7 septembre, on doit avancer et circuler masqués dans un périmètre de 25 mètres autour des lieux qui accueillent des mineurs. Cela concerne "les entrées et sorties des établissements d’enseignement et les lieux d’accueil de mineurs (écoles, collèges, lycées, crèches, accueil périscolaire,…)" précise l'arrêté préfectoral. Celui-ci ne concerne pas uniquement Grenoble, mais bien tout le département de l'Isère et s'applique à toute personne âgée de plus de 11 ans.

Sur les marchés de plein air

Dès la mi-août, le préfet de l'Isère a imposé le port du masque sur les marchés de plein air grenoblois. Puis, fin août, le port du masque est devenu obligatoire sur tous les marchés de plein air du département, mais aussi sur les braderies et les vides-greniers à partir de onze ans.

Le long du le Tour de France

Le Tour de France arrive en Isère et à Grenoble la semaine prochaine avec un jour de repos le lundi 14 septembre pour le peloton, puis la 16e étape entre La Tour-du-Pin et Villard-de-Lans le 15 septembre et, enfin, la 17e étape entre Grenoble et Méribel, en Savoie, le 16 septembre.

Dans les villages départ et arrivée, le public sera limité à 1.000 personnes maximum. Le préfet de l'Isère a aussi rendu obligatoire le port du masque tout au long du parcours de ces étapes.

Lors de certaines grandes manifestations

Outre le Tour de France, de nombreuses autres manifestations grenobloises sont concernées par l'arrêté préfectoral obligeant à porter un masque : 

  • Le match de rugby de Pro D2 FCG / Montauban, le 18 septembre 2020 
  • Le match de ligue 2 de football GF38 / AC Ajaccio, le 19 septembre 2020
  • La course pédestre « La Grenobloise », le 20 septembre 2020
  • La Brocante de l'Esplanade, le 27 septembre 2020

Dans les magasins

Le port du masque est obligatoire dans "les lieux publics clos" depuis mi-juillet, cela n'a pas changé depuis. Cela concerne les restaurants, supermarchés, bibliothèques, lieux de cultes... etc. Retrouvez la liste précise dans notre article ici.

Dans les entreprises et les bâtiments municipaux

C'est une consigne nationale, depuis le 1er septembre, le port du masque en entreprise est obligatoire, open-spaces compris. Les salariés doivent désormais porter leur masque partout où l'on est susceptible de se croiser. C'était déjà le cas, à Grenoble, dans les bâtiments municipaux.

Des dérogations sont possibles, par exemple dans les bureaux individuels ou en fonction de la circulation du virus dans les départements concernés. Comme 73 autres départements français, l'Isère est considéré comme "en situation de vulnérabilité élevée" selon les données fournies par Santé Publique France et datées du 9 septembre.

Enfin, certaines entreprises, comme ST Micro Electronics demandent aussi une exception pour les salles blanches, où l'air est pourtant renouvelé toutes les sept secondes. Sans succès pour l’instant.

Le port du masque est obligatoire en entreprise, depuis le 1er septembre, à l'exception des les bureaux individuels.
Le port du masque est obligatoire en entreprise, depuis le 1er septembre, à l'exception des les bureaux individuels. © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess