Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : plus d'un Berrichon sur deux a reçu une première dose de vaccin

-
Par , France Bleu Berry

La campagne vaccinale contre l'épidémie de Covid-19 avance à un bon rythme dans l'Indre et le Cher.

Vaccination anti-Covid à la salle Barbillat-Touraine à Châteauroux
Vaccination anti-Covid à la salle Barbillat-Touraine à Châteauroux © Radio France - Sarah Tuchscherer

Le Berry est dans la bonne dynamique de vaccination face à l'épidémie de Covid-19. Alors que l'Agence régionale de santé annonce le dépassement de la barre des 50% d'habitants en Centre-Val de Loire qui ont reçu leur première dose de vaccin, la proportion est sensiblement la même dans l'Indre et le Cher. Dans le détail, 269 962 Berrichons ont reçu leur première dose et 161 890 habitants de nos deux départements bénéficient d'une couverture vaccinale complète avec l'injection des deux doses.

Il y a plus de personnes vaccinées dans le Cher (154 682 premières doses et 91 311 deuxièmes injections) que dans l'Indre (115 280 premières injections et 70 579 deuxièmes doses).

Une pression hospitalière en forte baisse

L'ARS en Centre-Val de Loire salue les premiers effets de cette vaccination qui "se sont déjà fait sentir très nettement, en termes de pression hospitalière, de décès, notamment des plus âgés, et sur la situation épidémiologique". Concrètement, le bilan s'améliore en effet de jour en jour en Berry. On ne compte plus que quatre patients en réanimation et 16 malades hospitalisés

Le taux d'incidence se stabilise à un niveau très bas : seulement 14 cas positifs pour 100 000 habitants dans le Cher et 12 dans l'Indre. "Ce résultat est encourageant mais il faut encore amplifier la campagne vaccinale, notamment en direction des personnes les plus à risques", indique l'ARS dans son communiqué. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess