Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : plus de 100.000 morts en France, le coronavirus dans la lignée des grandes épidémies du XXe siècle

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Plus de 100.000 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le début de l'épidémie en France selon les chiffres officiels dévoilés ce jeudi par Santé publique France (SPF). Un bilan dramatique qui s'inscrit dans la lignée des grandes épidémies du XXe siècle.

Tombes du cimetière de Montmartre, le 02 avril 2021 à Paris.
Tombes du cimetière de Montmartre, le 02 avril 2021 à Paris. © AFP - Laure Boyer / Hans Lucas

La France a officiellement dépassé, ce jeudi, le cap des 100.000 morts du coronavirus. "Toutes nos forces sont jetées dans la bataille contre l'épidémie (...) mais viendra évidemment ce moment de l'hommage et du deuil pour la Nation", a assuré mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal alors que plus de 5.900 malades du Covid-19 sont toujours soignés dans des services de réanimation, un chiffre qui n'avait plus été atteint depuis le printemps 2020. 

Si la vaccination massive dans les Ehpad semble avoir porté ses fruits, près de 300 personnes décèdent encore chaque jour à l'hôpital actuellement, soit l'équivalent du nombre de passagers d'un avion long-courrier gros-porteur type Airbus 350. Malgré la violence de la première vague (près de 30.000 morts entre mi-mars et mi-mai 2020), la grande majorité des décès sont survenus depuis fin octobre (environ 65.000) selon les données officielles.

10 fois plus de morts que la grippe saisonnière

100.000, comme le relève l'AFP, c'est à peu près l'équivalent de la population de Nancy, 42e ville de France (104.000 au dernier recensement) et de Tourcoing (43e, 97.000). C'est davantage que les 76.000 habitants de la Lozère, département le moins peuplé du pays ou encore l'équivalent des populations réunies d'Albert (Somme), Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), Déville-lès-Rouen (Seine-Maritime), Loudéac (Côtes-d'Armor), Mazamet (Tarn), Neuville-en-Ferrain (Nord), Oignies (Pas-de-Calais), Rombas (Moselle), Soyaux (Charente) ou Vidauban (Var), communes qui comptent toutes 10.000 habitants. 

En 13 mois le Covid-19 est devenu l'une des principales causes de mortalité en France, derrière les cancers (157.000 morts en 2018) et les maladies cardiovasculaires (140.000 décès). La grippe, autre épidémie respiratoire virale, tue habituellement entre 10.000 et 15.000 personnes par an en moyenne, mais elle n'a presque pas sévi cet hiver. La canicule de l'été 2003 avait, quant à elle, causé la mort de près de 15.000 personnes, dont 80% plus de 75 ans.

Le bilan dramatique du Covid-19 s'inscrit donc dans la lignée des grandes épidémies du XXe siècle. Aucune épidémie n’a fait autant de morts en France depuis la grippe espagnole, responsable d’au moins 200.000 morts dans l'Hexagone en 1918. "L'épidémie de Hongkong" (1968-1970) et la grippe "asiatique" (1956-1958) furent, elles, responsables de 25.000 à 30.000 morts selon les historiens. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess