Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : Sanofi produira 27 millions de doses de vaccins par mois

La ministre déléguée chargée de l'Industrie, était en déplacement ce vendredi matin à Val-de-Reuil (Eure). Agnès Pannier-Runacher s'est rendue sur les sites des laboratoires Sanofi Pasteur et Valdepharm. Sanofi met les bouchées doubles et espère sortir son vaccin avant la fin de l'année 2021.

Thomas Triomphe, le directeur de Sanofi Pasteur, en compagnie d'Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée chargée de l'Industrie, sur le site de Val-de-Reuil
Thomas Triomphe, le directeur de Sanofi Pasteur, en compagnie d'Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée chargée de l'Industrie, sur le site de Val-de-Reuil © Radio France - Laurent Philippot

Une ville, deux visites. Un déplacement à Val-de-Reuil sur le site de Sanofi Pasteur, un autre sur le site de Valdepharm,"une façon de se rendre compte sur place de la manière dont nous déployons  en France pour industrialiser la production de vaccins", explique Agnès Pannier-Runacher la ministre déléguée chargée de l'Industrie qui poursuit : "La production de vaccins contre la Covid, la production de vaccins contre la grippe, puisque ça participe aussi à la lutte contre la Covid pour éviter de mettre une pression sur les hôpitaux et de faire en sorte qu'on minimise le nombre de personnes qui seraient en situation aux urgences ou en soins intensifs". La ministre a tenu à remercier les milliers de personnes en France, chercheurs, opérateurs, techniciens de maintenance équipes support qui "sont sur le pont depuis neuf mois pour lutter contre ce virus".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

C'est un enjeu collectif. Ce n'est que parce que l'ensemble de la planète sera vacciné que nous aurons passé ce cap décisif dans la lutte contre le Covid - Agnès Pannier-Runacher

ÉCOUTEZ - Reportage chez Sanofi Pasteur à Val-de-Reuil

27 millions de doses par mois

Sanofi Pasteur travaille actuellement au développement de deux candidats-vaccins, un vaccin à partir de protéines recombinantes adjuventées avec GSK et un autre vaccin avec BioNTech à base d'ARN Messager. _"Je ne pense pas qu'aujourd'hui dans le monde il y ait un autre groupe industriel qui développe deux vaccins"  _se félicite Thomas Triomphe, le directeur de Sanofi Pasteur. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"À partir de septembre, ce sont 27 millions de doses de vaccins, BioNTech et Johnson et Johnson qui seront produites" assure la ministre, "plus le vaccin sur lequel Sanofi continue de travailler", vaccin développé avec la société américaine Translate Bio. Après l'annonce en septembre 2020 par le laboratoire pharmaceutique de l'échec de son essai en phase 3, les nouveaux essais cliniques de phase 2B du vaccin Sanofi ont démarré en début de semaine. Des essais cliniques qui intègrent une dimension variant et une dimension "booster" pour le rappel de la vaccination pour "une stratégie vaccinale" rappelle Agnès Pannier-Runacher. Les essais cliniques de phase 3 devraient démarrer au mois de mai. 

Protéger la population contre les variants et protéger la population dans la durée - Agnès Pannier-Runacher

Le vaccin Sanofi, à protéine recombinante, ne présente pas de difficultés de stockage, pas besoin de super congélateur, seul un frigo suffit. Ces vaccins seront produits en France, dans le Rhône et en Allemagne. "Si et quand nos candidats-vaccins Covid-19 seront approuvés, le site (de Val-de-Reuil, NDLR) "assurera également la distribution en France et dans le monde entier" explique Sanofi France. 

Ce centre de distribution nous permet d'atteindre en 24 heures plus de 190 pays en terme de distribution - Thomas Triomphe

C'est de ce bâtiment que Sanofi assure la distribution de ses vaccins dans le monde entier, y  compris les futurs vaccins anti-Covid
C'est de ce bâtiment que Sanofi assure la distribution de ses vaccins dans le monde entier, y compris les futurs vaccins anti-Covid © Radio France - Laurent Philippot

"On parle de dizaines de millions de doses par mois, c'est notre objectif" explique Thomas Triomphe, le directeur de Sanofi Pasteur

La commercialisation du vaccin Sanofi pourrait intervenir au quatrième trimestre, en fonction des résultats des essais cliniques de phase 3. 

Agnès Pannier-Runacher s'est rendue ensuite sur le site de Valdepharm, une visite qui n'était pas ouverte à la presse. Le groupe pharmaceutique va participer au conditionnement du futur vaccin contre le Covid-19 du laboratoire allemand CureVac

Choix de la station

À venir dansDanssecondess