Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : Seuil d'alerte dépassé en Indre-et-Loire, avec 71% de variant anglais

-
Par , France Bleu Touraine

L'Indre-et-Loire fait maintenant partie des 42 départements français dans lesquels le taux d'incidence dépasse le seuil d'alerte. Le variant britannique est en cause dans plus de 71% des nouvelles contaminations.

Le variant anglais cause près de trois nouvelles contaminations sur quatre, en Indre-et-Loire, ou le taux d'incidence dépasse maintenant le seuil d'alerte
Le variant anglais cause près de trois nouvelles contaminations sur quatre, en Indre-et-Loire, ou le taux d'incidence dépasse maintenant le seuil d'alerte © Radio France - Boris Compain

Outre les 16 départements dans lesquels des mesures plus contraignantes s'appliquent depuis le week-end dernier, 26 départements viennent de franchir les 250 cas pour 100 000 habitants. C'est le cas en Touraine, où on est même nettement au-dessus, à présent. Selon les dernières données sur sept jours glissants présentées par Santé Publique France, le taux d'incidence en Indre-et-Loire et dans la métropole dépasse 275 cas pour 100.000 habitants. On était autour de 220, cinq jours plus tôt. 

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Une augmentation forte qui pourrait s'expliquer par la proportion croissante de variant britannique, plus contagieux : il est maintenant responsable de près de trois quarts des contaminations dans notre département, selon François Blanchecotte,  biologiste à Joué-les-Tours : "On a Tours, particulièrement, qui a très fortement augmenté. Nous en sommes à 71,32%  de variant anglais, alors que les départements qui nous entourent sont plutôt entre 60 et 65%".

Antoine Campagne, le président de SOS Médecin en Indre-et-Loire, constate une augmentation du nombre de cas depuis environ deux semaines : 

"ça touche tout type de population : des jeunes, mais aussi des personnes âgées qui sortent de chez elles une fois par semaine pour aller en courses et qui ramènent le Covid".

Il y a 44 patients Covid en réanimation. Un nombre à peu près stable depuis quelques jours, mais qui reste élevé. Entre le 15 et le 22 mars, 12 personnes sont mortes à l'hôpital, victimes du virus. 

Le directeur de l'Agence Régionale de Santé Centre-Val de Loire, Laurent Habert, sera l'invité de France Bleu Touraine mercredi 24 mars à 7H45.

Le taux d'incidence par département pour la semaine glissante du 13 au 19 mars 2021
Le taux d'incidence par département pour la semaine glissante du 13 au 19 mars 2021 - ©Santé Publique France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess