Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus - Demi-jauges, autotests, fermetures : le protocole sanitaire dans les collèges et lycées

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Après les élèves de maternelle et de primaire, les collégiens et lycéens vont retrouver le chemin de l'école ce lundi 3 mai. Les lycéens auront cours en demi-jauge. Ce sera également le cas des collégiens de 4e et 3e, dans quinze départements. Un protocole sanitaire strict s'appliquera.

Les lycéens font leur rentrée en demi-jauge ce lundi.
Les lycéens font leur rentrée en demi-jauge ce lundi. © AFP - Jean-Christophe Milhet/Hans Lucas

Après la rentrée des élèves de maternelle et de primaire le 26 avril, c'est au tour des collégiens et lycéens de reprendre le chemin de la classe. Après une semaine d'enseignement à distance, deux semaines de vacances puis une nouvelle semaine de cours en distanciel, ils vont retrouver leurs établissements, mais pas forcément à plein temps. Comme dans les écoles primaires, le protocole sanitaire dans les établissement du secondaire sera donc très strict.

Fermeture de classe au premier cas positif

Dans les écoles primaires, mais aussi au collège ou au lycée, une classe fermera au premier cas de Covid confirmé. Tous les élèves seront renvoyés chez eux pour sept jours. Une solution appuyée par les syndicats enseignants mais qui fait craindre, comme avant les vacances scolaires, des fermetures en cascade.

Avant la rentrée des classes de primaire, le ministre de l'Éducation avait encouragé les établissements à s'équiper de capteurs de CO2, pour  les incité à aérer : "Nous encourageons les collectivités pour les capteurs de CO2 et les purificateurs d'air. Nous encourageons aussi les classes en plein air. La saison le permet", avait-il indiqué lors d'une conférence de presse. 

Tests salivaires

400.000 tests salivaires sont proposés dans les écoles élémentaires chaque semaine, avec un objectif de 600.000 d'ici la mi-mai. "Nous en réalisions 250.000 par semaine fin mars", a rappelé Jean Castex. "Nous concentrerons ce dispositif de dépistage dans les départements où l'incidence est la plus élevée", avait précisé le Premier ministre lors de la rentrée des primaires.

Les autotests arrivent dans les établissements

Pour mieux dépister les cas potentiels, 60 millions d'autotests seront disponibles d'ici la fin du mois de juin pour les élèves de plus de 15 ans, les enseignants et les autres personnels de l'Éducation nationale. Des tests qui seront mis à leur disposition à partir du 10 mai, les lycéens y seront soumis chaque semaine au sein de leur établissement. Ils se feront sous la supervision d'un personnel médical, de médiateurs ou de volontaires a précisé le ministre de l'Éducation nationale dans le JDD, une organisation temporaire, pour permettre aux lycéens, à terme, de se tester eux-même chez eux.

Quant aux adultes professionnels de l’Éducation nationale, ils auront droit à deux autotests par semaine. La Haute autorité de santé a autorisé ces autotests aux moins de 15 ans, ce qui permettrait d'augmenter la capacité de dépistage mais ils ne seront pas mis à dispotision dans les collèges avant le fin du mois de mai. 

Les lycéens et certains élèves de 4e et 3e en demi-jauge

Pour leur reprise, les lycées sont donc en demi-jauge, avec une alternance entre présentiel et distanciel. 

Pour les collèges, la rentrée s'effectuera en présentiel, sauf pour les élèves de 4e et 3e des quinze départements les plus touchés par la pandémie, qui font aussi leur rentrée en demi-jauge.

A chaque établissement sa demi-jauge

La définition des jauges appartient à chaque établissement scolaire. Le collège ou lycée peut choisir de faire venir les élèves par demi-classes ou en classes entières mais à mi-temps, par demi journée, ou encore une semaine sur deux. 

La cantine maintenue, deux mètres entre les élèves 

Les cantines sont maintenues dans les établissements scolaires. Mais un espace de deux mètres est désormais exigé entre les élèves.

Les examens maintenus malgré les appels des syndicats

Devant toutes ces incertitudes, des voix se sont à nouveau élevées pour réclamer l'annulation de l'épreuve de philosophie et le grand oral du bac, que le gouvernement entend préserver à tout prix. 

"Les deux épreuves qui ont des examens terminaux, la philosophie et le grand oral, seront maintenues", a réaffirmé Emmanuel Macron dans son entretien accordé à la presse régionale jeudi.

"Il y a urgence à neutraliser le grand oral cette année, pour ramener un peu de sérénité", estime Sophie Vénétitay du Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, auprès de l'AFP. "On voit bien que personne n'est prêt", grince aussi le président du Snalc, Jean-Rémi Girard. "Annulons cette épreuve, cela permettra à tous de passer une meilleure fin d'année scolaire", insiste-t-il.

Les vacances d'été doivent démarrer le 6 juillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess