Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : trois gymnases mobilisés à Amiens Nord pour dépister et vacciner les habitants du quartier

-
Par , France Bleu Picardie

Ils seront ouverts jeudi, vendredi et lundi et réservés aux habitants du quartier. Les variants brésiliens et sud-africains représentent 10% des tests PCR réalisés dans le secteur. L'Agence Régionale de Santé et la ville lancent donc un plan d'attaque.

Une campagne de dépistage du Covid-19 (illustration)
Une campagne de dépistage du Covid-19 (illustration) © Radio France - Emmanuel Bouin

Comment freiner la progression des variants brésiliens et sud-africains du coronavirus à Amiens Nord ? Ils représentent 10% des tests PCR réalisés dans ce secteur, contre 4% dans le reste de l'agglomération. Pour tenter d'enrayer leur propagation, l’Agence Régionale de Santé et la ville d'Amiens vont mettre en place dès ce jeudi des pôles "dépistage + vaccination sans la foulée" pour les personnes qui le souhaitent.

Trois jours de tests et de vaccination

Hélène Taillandier, la directrice départementale de l’Agence Régionale de Santé dans la Somme était l’invitée de France Bleu Picardie pour présenter ce dispositif : "C'est une opération qui va se déployer jeudi, vendredi et lundi prochain (le 3 mai, ndlr) dans trois pôles qui seront des gymnases. Il nous faut de grands espaces où on va pouvoir organiser une opération de dépistage proposée à tous les habitants du quartier, faire de la promotion autour des gestes barrières et proposer une vaccination pour les personnes éligibles (les plus de 55 ans) qui souhaitent se faire vacciner. Ces personnes pourront, en cas de test négatif bien sûr, être orientées vers la vaccination."

Hélène Taillandier, la directrice de l'Agence Régionale de Santé dans la Somme
Hélène Taillandier, la directrice de l'Agence Régionale de Santé dans la Somme - Agence Régionale de Santé (DR)

Des pôles réservés aux habitants du quartier

Hélène Taillandier a également évoqué l'intérêt de regrouper au même endroit les activités de dépistage et de vaccination, alors qu’il existe déjà deux centres de vaccination à Amiens Nord et que les tests sont accessibles dans toutes les pharmacies. Pour la directrice départementale de l’Agence Régionale de Santé, "l'intérêt est d'avoir une opération d'accélération comme on le fait régulièrement sur l'ensemble du territoire. Ce sera un parcours bien spécifique : les personnes pourront avoir des informations sur les gestes barrière. Nous aurons des médiateurs qui pourront délivrer des explications et des messages de prévention. Face à ces variants, la population du quartier peut avoir des questions. Les opérations de dépistage et de vaccination seront réalisées par des professionnels de santé qui seront aussi là pour répondre aux questions des habitants."

Ces trois centres seront réserves aux habitants d'Amiens Nord. 

Ces opérations exceptionnelles se tiennent : 

Jeudi 29 avril : 

-       Gymnase Charpentier – Rue Léo Lagrange – 9h à 17h

-       Gymnase Dupontreue – Rue Montaigne - 10h à 18h

Vendredi 30 avril : 

-       Gymnase Charpentier – Rue Léo Lagrange – 9h à 17h

-       Gymnase Guynemer – Place de l'Amitié  - 10h à 18h

Lundi 3 mai : 

-       Gymnase Charpentier – Rue Léo Lagrange – 9h à 17h

-       Gymnase Guynemer – Place de l'Amitié (derrière le collège Arthur Rimbaud) - 10h à 18h

L'interview d'Hélène Taillandier est à réécouter ici

Choix de la station

À venir dansDanssecondess