Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : un centre éphémère à Paris pour vacciner les livreurs

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Ouvert chaque après-midi jusqu'à la fin de la semaine, ce dispositif mis en place par l'agence régionale de santé en lien avec les plateformes de livraisons comme Uber ou Deliveroo vise à vacciner les travailleurs précaires.

Le centre de vaccination éphémère a été installé place de la République à Paris
Le centre de vaccination éphémère a été installé place de la République à Paris © Radio France - Hugo Charpentier

Les livreurs en deux-roues peuvent se faire vacciner sans rendez-vous à Paris. Un centre éphémère est opérationnel depuis mardi 28 juin sur la place de la République, dans le 11e arrondissement de la capitale. L'idée c'est de toucher les plus précaires à l'heure où la vaccination plafonne, "notamment dans les milieux populaires" explique Aurélien Rousseau, le directeur de l'ARS en Ile-de-France. Selon lui, "il n y'a pas de secret, les gens qui sont les moins vaccinés sont les mêmes qui subissent les inégalités sociales. Il est donc de notre devoir d'aller le plus possible vers ces gens". 

Les gens les moins vaccinés sont les mêmes qui subissent les inégalités sociales

Destiné à des travailleurs précaires particulièrement exposés au Covid-19, ce centre éphémère de la place de la République vise en priorité les livreurs. Au total, plus de 3.000 créneaux seront disponibles sur l’ensemble de la semaine. Casque de moto sur la tête et sac de livraison Deliveroo derrière le dos, Abder El-Fal remplit un formulaire avant de se faire vacciner : "J'ai reçu un mail de Deliveroo me disant qu'un centre de vaccination ouvrait spécialement et sans rendez-vous ce qui est pratique. On peut venir par exemple dès qu'on a fini nos livraisons après 14 heures et en quinze minutes, c'est plié !"

56% des Franciliens sont vaccinés 

C'est aussi ce que pense Guillaume qui livre des repas pour la plateforme Uber. Ce Parisien travaille tard, à vélo, un boulot physique et fatiguant qui l'empêchait jusqu'à présent de prendre les devants. "Je pense que c'est bien de nous prévenir, une fois que la démarche est facilitée on se dit 'bon allez faut le s'y mettre' ".

"L'idée c'est d'essayer d'aller au plus près de ceux qui ont besoin d'être vaccinés et aujourd'hui on a 56% de la population des plus de 12 ans qui a été vaccinée" ajoute Aurélien Rousseau, précisant qu'il faut "gagner environ 20 points pour atteindre un niveau de protection collective qui nous permette d'éviter une 4e vague".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess