Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : les cours suspendus au lycée Dupuy-de-Lôme à Brest

-
Par , , France Bleu Breizh Izel

Confronté à une vingtaine de cas positifs à la Covid-19, le lycée polyvalent Dupuy-de-Lôme de Brest (Finistère) a décidé mardi de fermer ses 55 classes. L'enseignement se fera à distance au moins pour la journée de mercredi. Les examens, notamment pour les BTS, sont maintenus.

C'est à l'internat du lycée que le virus se serait propagé.
C'est à l'internat du lycée que le virus se serait propagé. © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

17 élèves, deux surveillants et un conseiller principal d'éducation (CPE) du lycée Dupuy-de-Lôme de Brest ont été testés positifs au variant anglais de la Covid-19 ces derniers jours. Les premiers cas avaient été détectés vendredi 7 mai, mais la liste ne cesse de s'allonger depuis. Alors pour stopper la propagation du virus, la proviseure de cet établissement de la rive droite a pris ce mardi la décision de fermer l'ensemble des classes et de basculer sur des cours à distance. Une mesure aux conséquences limitées en raison du long week-end de l'Ascension qui débute mercredi soir. 

Un cluster parti de l'internat

Hormis quelques cas isolés fin octobre 2020, l'épisode est inédit à Dupuy-de-Lôme. D'après la direction, c'est à l'internat que le virus se serait répandu. Les deux tiers des élèves contaminés sont d'ailleurs des internes. En tout, 9 classes sur 55 comptent au moins un cas positif. Les familles sont invitées à faire tester leurs enfants d'ici vendredi, dans l'hypothèse où le lycée rouvrirait lundi 17 mai. Quant aux examens, qui venaient de débuter pour les BTS, ils sont maintenus mais avec un protocole sanitaire strict.

Dans un communiqué, le syndicat enseignant Sud Éducation accuse le ministère de l'Éducation nationale : "Comment peut-on imaginer que ces situations n'aient pas été envisagées, que les moyens ne nous aient pas été donnés afin d'éviter d'en arriver là", s'indigne Olivier Cuzon. Et de regretter "qu'en un an, aucun ventilateur ni même détecteur de CO² pour tester le renouvellement de l'air dans les classes, n'a été installé dans les écoles, collèges, lycées".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess