Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : un cluster détecté en Corrèze, une soixantaine de personnes placées en quatorzaine

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Alors que le nombre de cas de coronavirus continue de baisser en Nouvelle-Aquitaine, la Corrèze est confrontée à un nouveau cluster. Quatre personnes ont été testées positives à Brive cette semaine. Une soixantaine de "cas contacts" sont en quatorzaine, jusqu'aux résultats des dépistages.

Des tests de dépistage du Covid-19 sont organisés autour d'un cluster découvert en Corrèze, avec quatre cas positifs et une soixantaine de personnes à l'isolement. (photo d'illustration)
Des tests de dépistage du Covid-19 sont organisés autour d'un cluster découvert en Corrèze, avec quatre cas positifs et une soixantaine de personnes à l'isolement. (photo d'illustration) © Radio France - Romain Berchet

L'Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine alerte sur la menace de cas groupés de coronavirus, après l'identification de deux nouveaux clusters dans la région. L'un concerne la Corrèze, avec quatre cas avérés de Covid-19 à Brive-la-Gaillarde et Malemort, et une quatorzaine mise en place pour 59 personnes au total. 

Une fête entre amis à l'origine de ces cas groupés

Le patient zéro a manifesté des symptômes ce mercredi et il a été testé positif dans la foulée, ainsi que trois autres personnes. Tous ont participé à une fête privée réunissant une vingtaine d'amis le week-end dernier. L'ensemble des participants ont donc été confinés, non seulement le temps de procéder à un premier dépistage, mais aussi sur toute la durée d'incubation au cours de laquelle le virus peut encore se déclarer.

Des collègues et un client du premier malade sont également à l'isolement, après avoir été en contact rapproché avec cet homme qui travaille dans une concession automobile. Même chose pour les participants à un cours de tennis qui l'ont côtoyé ces derniers jours. La quatorzaine concerne aussi des proches des trois autres personnes également testées positives au Covid-19 et les investigations se poursuivent pour identifier d'autres cas contacts. 

Attention au relâchement estival

Face à ce cluster qui pourrait donc encore grossir, la directrice de l'Agence Régionale de Santé de la Corrèze lance un appel à la vigilance. Sophie Girard met en garde contre un relâchement des comportements qui pourrait engendrer une reprise de l'épidémie, alors qu'elle circule pour l'instant faiblement dans le département comme dans l'ensemble de la Nouvelle-Aquitaine. Concernant ces cas groupés, de nouveaux résultats de tests sont attendus en début et milieu de semaine prochaine.

Un dépistage massif également en cours dans les Landes

Cette mise en garde est d'autant plus forte qu'un cluster de plus grande ampleur a également été identifié dans une exploitation agricole des Landes. Près de 400 saisonniers doivent être testés d'ici lundi sur ce domaine spécialisé dans la culture des myrtilles, à Parentis-en-Born. La plupart de ces saisonniers sont de nationalité polonaise et roumaine et étaient hébergés dans des bungalows d'un camping de Sanguinet, une commune voisine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess