Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

COVID-19 : Un hôtel réquisitionné à Calvi

-
Par , France Bleu RCFM

A la demande des médecins et de l'Agence Régionale de Santé, un hôtel de Calvi a été réquisitionné par la préfecture de Haute-Corse. Il pourrait accueillir jusqu'à 40 malades du coronavirus.

La résidence de vacances "La Balagne" devrait être opérationnelle ce week-end pou accueillir des patients COVID-19
La résidence de vacances "La Balagne" devrait être opérationnelle ce week-end pou accueillir des patients COVID-19 - GOOGLE HEARTH - O.C.

A trois minutes en voiture du centre hospitalier de Calvi, pas prévu pour accueillir des patients atteints par le coronavirus, mais qui possède des équipements d’examens, l'hôtel - résidence de vacances "La Balagne" a été réquisitionné. Il pourra, "dès ce week-end" indique la préfecture du 2B, accueillir des patients atteints par le Coronavirus.  

“Il servira, explique l’Agence Régionale de Santé, pour des patients en état de santé jugé stable. En amont, pour des patients diagnostiqués "positifs" au COVID-19 en Balagna, ne nécessitant pas une hospitalisation, mais ne pouvant pas non-plus être confinés chez eux pour certaines raisons (entourage à risques, solitude, éloignement...), et en aval pour des patients qui sortent d’hospitalisation et qui ne peuvent pas rentrer chez eux, pour le même type de raisons”.  

Entre 20 et 40 lits

Cette structure hôtelière pourra permettre l’installation de 20 lits, afin de créer une “zone tampon” comme le demandait le Dr François Agostini, généraliste à Calinzana, et d’éviter des transports et des hospitalisations qui surchargeraient l’hôpital de Bastia.

En cas de besoin, la capacité pourrait monter jusqu'à 40 lits. Si l’état de santé d’un patient pris en charge dans l’hôtel venait à s’aggraver, il est prévu une évacuation par hélicoptère au centre hospitalier de Bastia-Falcunaghja, comme le précisaient nos confrères de Corse-Matin.

La Balagna a été officiellement identifiée cette semaine comme un foyer de circulation active du virus ou cluster. 27 cas de COVID-19 y ont été confirmés, pour un décès. Les tests de dépistages peuvent désormais être effectués sur place, à raison de 30 maximum par jour. Certains médecins libéraux balanins demandent un élargissement du dépistage dans la population.  

A Purtichju, le village de vacances de la CCAS mis à disposition

La mise à disposition de la résidence de vacances de Calvi ne sera pas la dernière du genre. Lundi, sur la rive sud du golfe d'Aiacciu, le village de vacances MARINCA du CCAS (centre d'activité sociale de l'énergie) sera lui aussi ouvert pour faire face à la crise sanitaire, pour toute la durée du confinement. Il sera dédié à l’accueil des personnes précaires touchées par le COVID-19. La décision a d'ailleurs prise au niveau national par le conseil d'administration de la CCAS, pour tous les villages de vacances de France. 

La résidence hôteliere de Purtichju possède 44 chambres et 96 bungalows . 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess