Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : un mois après, moins de personnes au test de dépistage contre la Covid-19 à Talant

-
Par , France Bleu Bourgogne

Près de 150 personnes se sont déplacées ce samedi matin, à Talant, pour une campagne de dépistage contre le coronavirus, selon le docteur Bonnet du laboratoire Biomed 21, Ils étaient 250 un mois plus tôt, lors de la précédente campagne de l'ARS et de la Croix-Rouge.

Près de 150 personnes sont venues ce samedi matin, à Talant, pour une campagne de dépistage contre la Covid.
Près de 150 personnes sont venues ce samedi matin, à Talant, pour une campagne de dépistage contre la Covid. © Radio France - Cédric Hermel

Un mois après, la sensation est la même. "C'est un peu désagréable cette histoire, parce que on vous enfile ce truc un peu loin dans le nez ", rigole Pascale. Cette Talantaise de 80 ans évoque un écoutillon, sorte de coton-tige très fin, que les employés de Biomed 21 ou de la Croix-Rouge rentrent dans le nez. Ils l'insèrent dans les deux narines, à environ 5 cm de profondeur pour vérifier si la personne est positive ou non à la Covid-19. Ces tests sont réalisés par l'ARS et les bénévoles de la Croix-Rouge peuvent aussi les réaliser. En tout, neuf personnes de la locale de Dijon de la Croix-Rouge ont été formés pour réaliser ces tests.

Moins de personnes pour le dépistage, un mois après

Pascale fait partie des près de 150 personnes qui se sont déplacées pour la deuxième campagne de dépistage contre le coronavirus, à Talant. C'est presque moitié moins que le 22 juillet dernier, où 250 personnes étaient venues. Là où certains avaient du attendre plus d'une heure, quatre semaines plus tard presque personne devant la salle Edmond Michelet, en milieu de matinée. 

Les bénévoles de la Croix-Rouge affirment pourtant qu'il y avait de la file mais à l'ouverture, vers 8h30. Moins de personnes sont venues ce samedi matin, "parce que ça ne touche pas la même population puisque la dernière fois, nous l'avons fait à Talant Belvédère, où la densité de population est beaucoup plus forte", estime le professeur Jean-Claude Bonnet, du laboratoire Biomed 21, qui réalise les tests. "A la même heure, il y avait une centaine de personnes en plus le mois dernier", précise-t-il. 

La campagne qui s'est déroulée ce samedi matin était organisée par le Croix-Rouge et l'ARS, notamment.
La campagne qui s'est déroulée ce samedi matin était organisée par le Croix-Rouge et l'ARS, notamment. © Radio France - Cédric Hermel

"C'est vrai qu'on espérait un peu plus de monde, avoue Fabian Ruinet, le maire de Talant. Maintenant, peut-être que les habitants de Talant ont pris d'autres habitudes." Notamment celle de se faire dépister dans des laboratoires.

La campagne de dépistage se poursuit en Côte d'Or

"La moyenne d'âge semble être élevée sur cette campagne à Talant, comme partout dans le département", assure Aline Guibelin, déléguée départementale pour la Côte-d'Or, au sein de l'ARS (Agence Régionale de Santé). Peu de personnes entre 15 et 45 ans sont venues ce samedi matin. Ce que regrette le maire, Fabian Ruinet : "On les incite à venir, mais peut-être que le dispositif doive venir à eux."

Les campagnes de dépistages organisées par l'ARS et la Croix-Rouge se poursuivent ce week-end en Côte-d'Or. Elles se poursuivent, notamment ce samedi après-midi, à Nuits-Saint-Georges, près de Dijon. Ça se passe de 14 à 18 heures, à la salle Santona, gratuitement et sans rendez-vous. Outre cette opération de dépistage, plus d'une vingtaine d'autres lieux peuvent en accueillir dans le département, notamment à Talant, Nuits-Saint-Georges, Is-sur-Tille ou encore Auxonne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess