Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : Une situation de cluster à l'hôpital de Bastia

- Mis à jour le -
Par , France Bleu RCFM

Une situation de cluster a été identifiée dans un des services de l'hôpital de Bastia. C'est un patient, faux négatif, qui en serait à l'origine. Des mesures d’hygiène renforcées ont été mises en œuvre afin d’éviter une propagation de l’épidémie.

Le panneau d'entrée de l'hôpital de Falcunaghja, à Bastia
Le panneau d'entrée de l'hôpital de Falcunaghja, à Bastia © Radio France - Patou Rinieri

La situation est suffisamment difficile, et l'hôpital de Bastia n'avait certainement pas besoin d'un cluster. C'est un des patients, admis dans l'un des services de la structure hospitalière qui serait à l'origine de cette situation. La direction de l'hôpital a pris diverses mesures sans perdre de temps afin d'éviter une propagation de l'épidémie. 

Le patient, à l'origine de cette crise a été admis dans le service Covid de l'hôpital. Tous les autres patients qui se trouvaient dans le même service ont subi des tests. Ce service n'accueillera pas de nouveaux malades. Et les mesures sanitaires ont été renforcées.

Le docteur Serge Fity, médecin du travail à l'hôpital de Bastia apporte quelques explications sur la situation : « Nous sommes confrontés actuellement à un nombre de cas groupés qui concerne à la fois les patients et les agents du service pneumologie. Pour l’heure, _5 patients et 10 agents ont été testés positifs_. Il est très difficile d’en connaître l’origine. Le point de départ serait un patient, testé négatif  au niveau de la PCR mais qui a demandé une recherche technique très précise, une recherche du virus au sein de ses poumons. Et c’est là que l’on s’est rendu compte qu’il était porteur de ce virus. On s’adapte aux nouvelles conditions, tous les jours, d’heure en heure de façon à sécuriser les conditions de travail des personnels et surtout de mettre en sécurité les autres patients. C’est la priorité. Les admissions dans ce service sont closes jusqu’à nouvel ordre. »

Choix de la station

À venir dansDanssecondess