Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : "une vigilance accrue s'impose en Mayenne" affirme l'Agence Régionale de Santé

-
Par , , France Bleu Mayenne

L'épidémie de coronavirus montre des signes inquiétants de reprise dans le département selon les derniers chiffres de l'ARS qui en appelle à la vigilance, la prudence et au respect des gestes barrières en toutes circonstances.

Unité mobile dépistage Covid-19
Unité mobile dépistage Covid-19 © Radio France

Toujours un seul patient, contaminé par la Covid-19, est actuellement en réanimation en Mayenne selon le dernier bulletin de l'ARS publié ce vendredi 25 septembre. 7 personnes au total sont hospitalisées.  

Le taux d'incidence remonte légèrement. Le nombre de cas positifs pour 100.000 habitants passe de 41,6 à 47,5 en quatre jours. Le taux de positivité des tests est de 4% : "augmentation lente mais continue depuis le début de la semaine avec une accélération ces derniers jours. Une vigilance accrue s'impose en Mayenne" soulignent les autorités sanitaires. 

Les deux centres de dépistages mobiles vont donc encore être déployés dans tout le département la semaine prochaine. Ouverture de 9h à 13h30 puis de 16h à 19h30, toujours sans rendez-vous. Il est également possible de se faire tester au centre hospitalier de Laval et dans 5 labos mayennais. 

Par mesure de précaution, le département de la Mayenne a décidé de réduire la jauge pour les manifestations qu'il organise en lieux clos : pas plus de 50 personnes présentes. Une mesure qui vaut pour la ville de Laval, placée en alerte, ce qui n'est pas le cas pour le reste du département. 

"Nous ne pouvons pas prendre le risque d'une nouvelle explosion qui aurait pour effet immédiat des mesures qui sanctionneraient directement notre vie économique et sociale. Démontrons une nouvelle fois que les Mayennais sont responsables et remarquables" note, dans un communiqué, Olivier Richefou, le président du Département. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess