Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

COVID-19 : Vers de nouvelles évacuations sanitaires depuis la Corse ?

-
Par , , France Bleu RCFM

Les réanimations ne sont pas saturées, mais les autorités de santé anticipent. Trois à quatre personnes malades de la COVID-19 en Corse pourraient être évacuées vers le continent bientôt.

Vue de l'entrée du centre hopitalier de Bastia
Vue de l'entrée du centre hopitalier de Bastia © Radio France - Patou Rinieri

Le Centre hospitalier régional et universitaire de Brest pourrait accueillir bientôt des malades COVID-19 actuellement en réanimation en Corse. Trois hommes hospitalisés au centre hospitalier d'Ajaccio et un autre à celui de Bastia seraient concernés.

Actuellement, 87 personnes sont hospitalisées dont 15 en réanimation, en Corse. Cette évacuation pourrait être organisée bientôt entre la Corse et la Bretagne. Reste à confirmer, puis préciser les modalités pratiques et la date.

Le but est le même qu'en mars dernier, avec le concours du porte-hélicoptère Tonnerre : libérer des lits dans les services réanimations des hôpitaux d'Ajaccio et de Bastia et offrir aux patients transférés les meilleurs moyens de récupération possibles.

Les services de réanimation dans l'île ne sont pas saturés pour l'heure, et la capacité pourrait aller jusqu'à 60 lits éphémères en réanimation COVID-19, si la situation dégénérait. Actuellement, 18 lits sont occupés par des personnes hospitalisées suite à des complications liées à la maladie. 72 autres personnes sont hospitalisées dans les centres de la Miséricorde et de Falcunaghja.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess