Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : les inscriptions pour la vaccination vont reprendre lundi prochain dans l'Indre

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Les inscriptions pour les vaccinations vont reprendre ce lundi dans l'Indre. Faute de doses en quantité suffisante, elles avaient dû être suspendues.

Flacon du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Coronavirus-Covid-19
Flacon du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Coronavirus-Covid-19 © Radio France - Noémie Guillotin

"La guerre contre le virus ne pourra être gagnée qu'avec la vaccination" : ce jeudi, au cours de ses voeux à la presse, le préfet de l'Indre a fait le point notamment sur la campagne vaccinale dans l'Indre. Thierry Bonnier en a profité pour annoncer que les inscriptions pour les vaccinations reprendront lundi prochain, 1er février, pour des injections à compter du 15 février. Cette campagne d'inscription avait dû être rapidement suspendue et tardait à reprendre, faute de doses en quantité suffisante. 

Les personnes concernées pour l'instant par cette campagne vaccinale qui ne fait que commencer, sont les personnes âgées de plus de 75 ans, mais aussi celles résidant en Ehpad, les personnels de ces établissements, mais aussi les professionnels de santé des établissements hospitaliers, les médecins libéraux, les aides à domicile ou les pompiers de plus de 50 ans et/ou atteints de comorbidités, les personnes handicapées qui vivent en établissement et les personnels qui y exercent.

Thierry Bonnier, préfet de l'Indre
Thierry Bonnier, préfet de l'Indre © Radio France - Régis Hervé

Dans l'Indre, les vaccinations vont monter en puissance

Au 26 janvier dans la région Centre-Val de Loire, 49.285 de ces personnes avaient reçu une injection, soit un taux de vaccination par rapport à l'ensemble de la population de 1,93%  (1,77% au niveau national). Dans l'Indre, on vaccine plus, puisque ce taux monte à 3,34% , 7348 personnes ont reçu la première dose (49.285 dans la région). Pour les 14 centres de vaccination du département, la priorité bien sûr, c'est d'honorer les rendez-vous déjà pris et de monter en puissance avec l'arrivée de nouvelles doses et de nouveaux vaccins. 

Ainsi, le 8 février prochain, outre le vaccin des laboratoires Pfizer et BioNTech, la région Centre-Val de Loire recevra 7.200 doses du vaccin Moderna, 22.800 le 22 février et "ça va s'accélérer" ajoute le préfet de l'Indre qui indique que la répartition par départements n'est pas définie pour l'instant. Thierry Bonnier précise aussi, en attendant de nouvelles dispositions concernant un possible, probable, confinement "plus serré", qu'il a demandé aux services de Police et de Gendarmerie, d'être très vigilants, notamment ce week-end, aux règles sanitaires qui s'imposent dans les commerces, et au respect de la jauge de 8 m² par client. Par ailleurs, depuis le 15 décembre dernier et l'entrée en vigueur du couvre-feu, 406 procès-verbaux ont été dressés par les services de Police et de Gendarmerie, essentiellement pour des déplacements injustifiés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess