Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Covid-19 : à Talant, forte participation pour un dépistage gratuit

Par

Une heure à une heure et demie d'attente pour être fixé sur son état de santé. 250 personnes ont la queue à Talant pour participer a un dépistage gratuit du coronavirus. Les résultats seront connus dans les 48 heures.

"Ça pique un peu" confirme Alain "Ça pique un peu" confirme Alain
"Ça pique un peu" confirme Alain © Radio France - Olivier Estran

"Oh putain !" laisse échapper Jacqueline assise sur le fauteuil de dépistage, je suis désolée se rattrape la retraitée, mais quand ça fait mal, je deviens vulgaire." Un coup d'écouvillon dans le nez et vous saurez ! Ce pourrait être le slogan de ce type de dépistage mené par l'Agence Régionale de Santé, avec l'appui des bénévoles de la Croix Rouge. Un prélèvement effectué avec une tige flexible au fond du nez permet de détecter la présence du virus.

Publicité
Logo France Bleu

"Oui c'est vrai, c'est un peu douloureux, je l'ai testé sur moi-même, reconnait Thierry Dorsemaine, le pharmacien-biologiste qui accueille Jacqueline. Il faut aller au fond de la cloison nasale, et comme la tige est flexible on peut aller dans la gorge, c'est là où se trouvent les traces de virus. Mais bon, si je sens que ça bloque, je n'insiste pas."

Jacqueline se remet vite de cette petite émotion et retrouve son sourire. "Vous serez fixé dans 24 à 48 h" lui assure un bénévole de la Croix Rouge. "Le laboratoire va vous envoyer les résultats par mail, et les communiquera aussi à votre médecin."

250 personnes ont patienté durant prés d'une heure et demie © Radio France - Olivier Estran

"On y pense tous les jours" 

Jacqueline est loin d’être la seule à venir subir cette petite épreuve. En une matinée près de 250 personnes se sont présentées aux stands de la Croix Rouge. "On ne sent pas trop exposés, mais c’est bien qu'un maximum de gens se testent pour les statistiques soient fiables, explique Jean-Pierre venu avec son épouse. Après on veut être rassurés pour nos petits enfants et c’est un point d'interrogation. Moi je travaille encore, complète son épouse Isabelle, malgré tout on est quand même exposés.. et on voit que de plus en plus de personnes ne respectent pas les bonnes mesures, alors on y pense tous les jours."

Le dépistage débute par un entretien et une vérification de l'état-civil © Radio France - Olivier Estran

Prochain dépistage gratuit samedi à Quetigny

Les cas positifs restent pour l'instant heureusement rares. Dans une même opération, 230 personnes sont venues se faire tester à Brazey-en-Plaine et on a recensé aucun malade. A Chenôve, pour  128 personnes, on a compté seulement deux cas positifs. Le prochain dépistage gratuit se tiendra ce samedi sur la place centrale de Quetigny, à proximité du marché bio. Ce sera de 8h30 à 12h30. C'est gratuit et ouvert à tous, y compris aux habitants extérieurs à la commune. Aucune inscription au préalable, mais n'hésitez pas à venir assez tôt, car là aussi il  y aura sans doute un peu d'attente.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu