Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid : les mesures en vigueur dans les bars et restaurants à Caen étendues à l'ensemble du Calvados

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

L'augmentation du taux d'incidence du virus sur le Calvados ces derniers jours pousse le préfet à rendre les mesures applicables dans les bars et les restaurants à tout le département. Sur la côte fleurie, de nombreux cas ont été enregistrés depuis le début de la semaine.

Le préfet du Calvados (au centre) a annoncé un renforcement des mesures dans les bars et restaurants. Elles sont désormais en applicables sur l'ensemble du département du Calvados.
Le préfet du Calvados (au centre) a annoncé un renforcement des mesures dans les bars et restaurants. Elles sont désormais en applicables sur l'ensemble du département du Calvados. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

C’est le taux d’incidence du virus qui inquiète les autorités. Cette donnée, qui mesure le nombre de cas positif sur 7 jours pour 100 000 habitants, avait connu une hausse importante début septembre, du fait de la rentrée scolaire et étudiante. Puis elle s’était stabilisée, avant de connaitre ces derniers jours une augmentation très nette : plus sept points par jour. Le phénomène est observé sur l’agglomération caennaise, mais aussi sur la côte fleurie.

C'est l'évolution de cette courbe, celle du taux d'incidence du virus, qui inquiète les autorités dans le Calvados.
C'est l'évolution de cette courbe, celle du taux d'incidence du virus, qui inquiète les autorités dans le Calvados. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

"On ne peut pas dire pour l’heure si l'augmentation récente du taux d'incidence ces derniers jours sur la côte fleurie est liée à un afflux de la clientèle parisienne ou à un événement privé" indique le préfet du Calvados Philippe Court. Ce taux est en tous cas de 87 sur le département, 124 sur l’agglomération caennaise et 190 sur Deauville. Le préfet a donc rencontré les professionnels de la restauration ce mercredi soir et leur a annoncé que les mesures en vigueur à Caen sont désormais applicables partout, c’est-à-dire une jauge réduite d’un tiers dans les débits de boissons licence 3 et 4 et l’instauration d’un mètre de distance entre chaque groupe. L’arrêté est publié ce jeudi et s’applique à compter de demain vendredi. 

Le préfet appelle chacun à être responsable 

"Le prochain week-end sera particulièrement scruté sur la côte fleurie" prévient le préfet. En ligne de mire les vacances de la Toussaint où la clientèle risque d’affluer. "Si les mesures actuelles ne suffisent pas, des restrictions horaires seront envisagées". Philippe Court lance un appel général à la responsabilité. "Il faut que chacun se régule pour continuer à vivre". Il fait notamment référence aux événements festifs qui se déroulent dans la sphère privée, mariages, fêtes étudiantes. "Nous devons tous concéder une petite partie de nous même, la situation ne s'améliorera que si les comportements changent".

Situation sous contrôle en réanimation : 11% des lits actuellement occupés au CHU de Caen

Quant à la situation actuelle dans les hôpitaux, "au CHU de Caen, 11% des lits sont actuellement occupés en réanimation" indique Magali Jacquet, Directrice déléguée départementale de l'Agence régionale de Santé Normandie. "Mais la situation est très suivie, car nous pouvons très vite arriver en tension". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess