Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid : deux finistériennes ont attendu près d'une semaine pour avoir le résultat de leurs tests

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Isabelle et Fanny ont développé des symptômes du Covid-19. Leur médecin leur a demandé de se faire tester. Mais entre le moment où elles ont reçu l'ordonnance et le résultat de leurs tests, il s'est passé près d'une semaine. Une grosse galère qui a eu des conséquences.

Isabelle a dû attendre 6 jours pour avoir le résultat de son test covi-19
Isabelle a dû attendre 6 jours pour avoir le résultat de son test covi-19 © Radio France - Thomas Biet

Les tests covid-19 se multiplient ces dernières semaines en Bretagne mais malgré l'augmentation - en amont et en aval - du traitement de ces tests par la mobilisation des laboratoires et des professionnels de santé, il y a parfois quelques couacs.

Deux habitantes de Saint-Martin des Champs près de Morlaix en ont fait les frais récemment.

Du temps et de l'argent perdus

Fanny et Isabelle ressentent des symptômes du covid en début de semaine dernière. Un médecin en téléconsultation leur prescrit des ordonnances pour se faire tester. Première galère : trouver un créneau disponible. Un drive-covid ne répond pas au téléphone, un autre laboratoire leur propose un test mais la semaine suivante, plusieurs infirmiers libéraux ne sont pas formés ou pas équipés. Pourtant il y a une forme d'urgence pour les deux femmes : Isabelle est diabétique et Fanny est travailleuse agricole, en CDD depuis 15 jours seulement.

On a tout fait dans les règles mais la logistique ne suit pas

Finalement, elles trouvent une infirmière pour les tester le mercredi 21 juillet. On leur explique qu'il y aura 48h d'attente maximum. N'ayant pas eu de réponse le vendredi soir, elles rappellent le samedi matin. Le laboratoire leur explique que leurs tests ont été envoyés "par erreur" à Paris

"On est des bons petits soldats, bons citoyens, on suit tous les protocoles et en fait il n'y a pas de retour" s'agace Isabelle. Fanny explique que son arrêt maladie s'arrêtait le vendredi et qu'elle était d'astreinte le week-end dernier : "Ça a été compliqué à gérer professionnellement et économiquement. Et ce qui est agaçant c'est ce sentiment d'opacité du côté du laboratoire".

Les deux femmes ont écrit ou appelé l'Agence régionale de santé, la préfecture du Finistère ou la mairie de Morlaix pour dénoncer la situation. L'une a perdu de l'argent, l'autre a dû repousser de plusieurs mois des examens médicaux importants.

Elles ont finalement dû attendre le mardi 28 juillet, soit près d'une semaine, pour avoir les résultats de leurs tests. Seule bonne nouvelle dans cette affaire : ils sont négatifs.

Les tests se sont heureusement avérés négatifs pour Fanny et Isabelle
Les tests se sont heureusement avérés négatifs pour Fanny et Isabelle © Radio France - Thomas Biet
Choix de la station

À venir dansDanssecondess