Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la décrue est amorcée en Mayenne mais plus lente que dans les départements voisins

-
Par , France Bleu Mayenne

La décrue est amorcée, sur le front de la Covid-19, mais plus lente, en Mayenne que dans les autres départements de la région. En cause : la vague est arrivée un peu plus tard et la population est souvent plus âgée, donc plus vulnérable.

Covid : La décrue plus lente en Mayenne que chez nos voisins
Covid : La décrue plus lente en Mayenne que chez nos voisins - .

A ce jour, ce sont 41 patients-Covid qui sont hospitalisés à Laval, 10 en réanimation, dont 8 placés en coma artificiel. Sur tout le département, ce sont 106 personnes qui sont hospitalisées. Au cours du week-end, 20 lits ont été ouverts, pour 19 patients Covid. Sachant que entre 15 et 20 % des personnes hospitalisées risquent d'arriver en réanimation, la situation est très tendue. 

Un plan régional en préparation

Jusqu'à présent, que ce soit lors de la première vague ou maintenant, tous les patients Covid arrivés à l'hôpital, ont pu être pris en charge. Cependant, si le nombre de nouveaux patients devient plus élevé que le nombre de lits disponibles, un plan régional de solidarité est discuté, pour que ces patients puissent être accueillis à Angers ou au Mans. 

Des élèves infirmiers en renfort

Les personnels sont toujours sous très forte tension. Petite bouffée d'air : 18 contrats d'aides soignants ont été signés avec des élèves infirmiers de deuxième année. Cela a permis, entre autre, de créer une unité Covid, pour l'Ehpad Faubourg Saint Vénéran où 5 résidents asymptomatiques ont été testés positifs.  

Attention aux rassemblements familiaux

Les médecins de l'hôpital continuent d'appeler à la plus grande prudence. Si le taux d'incidence et le taux de positivité sont en légère baisse, tous les indicateurs n'incitent pas à la prudence. "Nous constatons que nombre de patients Covid, ont été contaminés lors de réunions familiales, précise le dr. Noémie Gaudré, praticien hospitalier en médecine polyvalente. Il faut encore respecter très rigoureusement les gestes barrières, la distanciation, le port du masque et l'hygiène des mains". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess