Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : "Il ne faut pas reconfiner les Ehpad" clame Mickaël Wambergue, directeur d'Ehpad

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu Loire Océan

Mickaël Wambergue, le président de la Fédération des associations de directeurs d'Ehpad en Pays-de-la-Loire, était l'invité ce vendredi matin de France Bleu Mayenne. Et pour lui, il ne faut pas reconfiner les Ehpad, mais limiter par exemple le nombre de visites.

Illustration ehpad
Illustration ehpad © Radio France

France Bleu Mayenne : est-ce qu'il faut reconfiner les Ehpad ?  

Mickaël Wambergue : Non, évidemment, il ne faut pas reconfiner les Ehpad, on nous demande plutôt de réfléchir localement, contrairement à ce qui a été fait aux mois de mars et avril quand le virus circulait activement sur tout le pays. On peut graduer en fonction de l'évolution épidémique, limiter par exemple les visites.

FBM : Il y a eu 12 morts dans un établissement de l'Aveyron en une semaine, certains Ehpad sont-ils devenus des mouroirs ?

MW : Je crois qu'il faut distinguer deux choses. On a beaucoup parlé de l'Ehpad de l'Aveyron, mais on a 7.000 établissements en France. La réalité des Ehpad, ce n'est pas ça. Les Ehpad ne sont pas des mouroirs. Il y a à peu près 600 Ehpad en Pays-de-la-Loire. Aujourd'hui, on connait mieux le virus, on est mieux préparé. On sait qu'on va ouvrir un deuxième chapitre, mais à l'inverse, nous avons un contexte anxiogène, il y a plusieurs départements en rouge. Les équipes sont épuisées, nous avons lutté contre le coronavirus au mois de mars et avril, nous avons enchaîné en juillet et août avec en plus du coronavirus, des épisodes caniculaires, et là nous allons avoir les maladies saisonnières, type grippe, infection respiratoire, gastro..., les équipes sont fatiguées.

FBM : Est-ce qu'il y a des foyers de contagion en Pays-de-la-Loire ?

MW : Très peu, très très très peu, nous avons une situation sous contrôle.

FBM : Il y a eu les assises nationales des Ehpad à Paris, il a été question principalement de la crise sanitaire et de la fatigue du personnel ?

MW : Oui, clairement, le diagnostic est posé, il y a eu nombreux rapports de députés pour dire que nous avons un ratio personnel/résident insuffisant, avec 0,5 salarié pour 1 résident. Les pays scandinaves sont à 1 pour 1. On en appelle à la responsabilité du gouvernement de passer à l'action. Les rapports, c'est bien, mais il faut augmenter les effectifs si on veut accompagner dans les meilleures conditions nos résidents.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess