Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid : le centre Prouvé de Nancy, premier "vaccinodrome" de Meurthe-et-Moselle ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le gouvernement souhaite voir ouvrir dans les prochains jours des "mégacentres" de vaccination pour accélérer la campagne de vaccination contre le coronavirus. En Meurthe-et-Moselle, les premières discussions ont commencé.

Un centre de vaccination contre le Covid-19 au centre Prouvé de Nancy
Un centre de vaccination contre le Covid-19 au centre Prouvé de Nancy © Radio France - Romain Berchet

Les premiers "vaccinodromes" ouvriront en France dans les prochains jours selon le gouvernement. Pour certains, ce sera avant la fin du mois de mars et pour les autres en avril. Le but, en ouvrir deux par département pour pouvoir accélérer la campagne de vaccination, avec le soutien de l'armée ou des pompiers. En Meurthe-et-Moselle, les premiers échanges ont commencé.

Mathieu Klein plaide pour le centre Prouvé

L'ouverture d'un premier vaccinodrome est prévue pour l'instant courant avril. Un lieu rendu indispensable pour écouler un nombre de doses de vaccin qui va très nettement augmenter le mois prochain. Lors d'une conférence de presse ce lundi, l'ARS Grand Est annonçait que la région devait recevoir davantage de doses de vaccins Pfizer et Moderna dans les prochaines semaines. “Un peu moins de 143.000 doses chaque semaine du mois d’avril” et “un peu de moins de 200.000” lors de la première semaine de mai, selon Virginie Cayré, la directrice de l'agence régionale de santé.

La principale question reste celle du lieu. A l'heure actuelle, dans le centre de congrès Prouvé de Nancy ou à la salle Gentilly, 1 000 vaccinations peuvent être effectuées chaque jour. Pour aller au delà, il faudra peut-être imaginer d'autres sites ou agrandir ceux qui existent. Mathieu Klein, le président du Grand Nancy propose d’ailleurs de redimensionner le centre Prouvé pour pouvoir y accueillir 1 000 à 2 000 personnes chaque jour.

Qui pour le gérer ?

Ces mégacentres doivent respecter trois critères : un site suffisamment grand, à proximité de la population et des axes de transports et qui soit modulable, adaptable aux besoins. On peut aussi  imaginer par exemple le parc des expositions ou le Zenith. Une fois le lieu décidé, il faudra encore savoir qui gère le centre : les pompiers, les médecins libéraux, le CHRU  de Nancy ? Il faudra répartir les moyens pour maintenir ouverts  les autres centres du département pour une vaccination de proximité.

Les taux de vaccination dans le Grand Est au 21 mars

Au 21 mars, 10,5% des habitants du Grand Est avaient reçu au moins une dose de vaccin contre le coronavirus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess