Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans

Covid : en Normandie le nombre d'hospitalisations dépasse le pic de la 1ère vague

La circulation du coronavirus s'est fortement accélérée ces derniers jours en Normandie. Selon l'Agence Régionale de Santé (ARS) le nombre d'hospitalisations dépasse pour la 1ère fois le niveau le plus haut observé lors de la première vague le 10 avril dernier.

Le CHU de Caen
Le CHU de Caen © Radio France - - Francis Gaugain _

Selon l'Agence Régionale de santé, le nombre des hospitalisations en Normandie (conventionnelle et réanimation) atteint 794 et dépasse le niveau le plus haut observé lors de la 1ère vague (743  le 10 avril). Tous les départements affichent une hausse significative du nombre de nouvelles hospitalisations avec 133 entrées enregistrées en 24h. Il y a eu 544 nouvelles hospitalisations lors des sept derniers jours.

38% des lits de réanimation 

L’ARS Normandie maintient son action auprès des hôpitaux afin d’anticiper l’afflux de patients Covid. La déprogrammation de 30% de l’activité des hôpitaux publics et privés engagée la semaine passée se poursuit afin de préparer des lits supplémentaires de réanimation en matériel et personnel. Au regard de l’évolution de la situation, l’ARS indique qu'elle pourra renforcer ces mesures. La tension hospitalière s'est en effet accrue ces derniers jours :  38% des lits de réanimation sont désormais occupés par des patients atteints de Covid-19

La Seine Maritime et le Calvados les plus touchés

Un niveau très élevé de circulation virale est observé dans tous les départements : tous affichent un taux d’incidence supérieur à 150, y compris la Manche et l’Orne. Pour l'ensemble de la Région ce taux d'incidence est de 269 pour 100 000 habitants. En Seine-Maritime (322) et dans le Calvados (306)  il dépasse les 300 ! 

Les plus de 65 ans aussi

Le taux d’incidence chez les + de 65 ans progresse lui aussi  rapidement en Normandie pour atteindre 235,3 (contre 168,4 le 23/10) . 67 Ephad , accompagnés par l'ARS, ont déclaré au moins 1 cas positif.   L’ensemble des départements est concerné par cette progression rapide de l’épidémie et en particulier le Calvados et la Seine-Maritime.  

133 clusters

La Normandie compte à ce jour 133 clusters ( 3 cas confirmés ou probables au sein d'une même communauté)  en cours d'investigation. Dans ce contexte, l’ARS appelle à la plus grande prudence et au respect indispensable des gestes barrières.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess