Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Covid-19 : comment éviter le burn-out numérique, durant le confinement ?

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

En temps de confinement, les réseaux sociaux, internet sont notre porte d’entrée sur le monde ! Mais si nous n'y prenons pas garde, le flux numérique peut nous submerger, voire nous rendre malades. Des chercheurs et psychologues grenoblois ont rédigé un guide pour nous éviter le burn-out numérique

Caroline Cuny, psychologue, a co-écrit un petit guide contre la sur-sollicitation numérique
Caroline Cuny, psychologue, a co-écrit un petit guide contre la sur-sollicitation numérique -

En ces temps de confinement et de télé-travail, nous sommes soumis à une sur-sollicitation numérique à travers de multiples canaux : les réseaux sociaux, Whatsapp, Messenger,  les courriels et autres sms, des vision-conférences sans parler du téléphone, pour prendre des nouvelles de nos proches ou des devoirs que les enfants reçoivent par internet et qu'il faut superviser

Les conseils de Caroline Cuny, co-auteur du guide

Si nous n'y faisons pas attention, on risque le burn out numérique !

Pour nous aider à gérer ce flot d'informations, sans être submergés et sans risquer la fatigue mentale, un groupe de chercheurs et de psychologues grenoblois a rédigé un petit guide, téléchargeable gratuitement sur le site de GEM, Grenoble Ecole de Management.
Caroline Cuny est docteur en psychologie cognitive et professeur au département Marketing de GEM. Elle a co-écrit l'ouvrage. " En ce moment, on voudrait répondre à tout le monde et on épuise son cerveau, cela génère du stress. Si on veut rester maître de ce brouhaha numérique, il faut poser un cadre, organiser sa journée en se ménageant des plages de concentration, durant lesquelles on ne doit pas être dérangé et des plages de déconnexions totales."

Des conseils pour gérer le flux numérique pour les petits et les grands

Dans le guide "Halte à la sur-sollicitation numérique", on apprend qu'il faut tout d'abord, désactiver les notifications, en supprimant, par exemple, les vibrations du téléphone, les petites sonneries qui annoncent qu'il y a un push. "Le mieux" explique Caroline Cuny "pendant ces moments où l'on a besoin d'être au calme pour réfléchir est de mettre le portable dans un tiroir et de prévenir nos éventuels interlocuteurs -collègues de travail, amis, proches- en mettant par exemple une réponse d'absence pour un quart d'heure ou plus dans notre boîte mail."

Autre conseil, demander à ses interlocuteurs de préciser dans leurs messages, quel que soit le canal, si leur demande est urgente ou pas, afin de hiérarchiser les priorités. Enfin il faut savoir s'accorder des moments pour soi, en dehors de toutes sollicitations. Ces conseils sont valables pour les adultes mais aussi et surtout pour les enfants et adolescents, privés d'école et qui doivent travailler à la maison.

S'évader en fermant les yeux

Ces pauses, au calme, dans la nature, sont indispensables à notre santé mentale et pour rester efficace dans notre travail et à l'aise dans notre relation aux autres. "Vous allez me dire qu'en ce moment sortir dans la nature est compliqué, voire impossible pour bon nombre d’entre nous." souligne Caroline Cuny, psychologue."Et bien, fermez les yeux et revoyez intérieurement un lieu que vous aimez. Essayez de ressentir le vent, le bruit des feuilles qui crissent sous les pas, une odeur... Notre cerveau sait très bien se créer des images mentales et cela nous permet de nous évader, loin de la lumière bleue de notre ordinateur !" Une méditation, même durant dix minutes, qui nous permet ensuite de reprendre le chemin du télé-travail.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu