Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Crise aux urgences de l'hôpital de Saint-Étienne : le maire interpelle Agnès Buzyn par courrier

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne, a interpellé par courrier Agnès Buzyn, ministre de la santé, le vendredi 2 août. En début de semaine, un septuagénaire a passé 120 heures sur un brancard avant d'être admis dans une chambre de l'hôpital de Saint-Étienne.

Gaël Perdriau au micro de France Bleu Saint-Étienne Loire © Radio France
Gaël Perdriau au micro de France Bleu Saint-Étienne Loire © Radio France

Le maire de Saint-Etienne réagit et interpelle la ministre de la santé. Trois jours après qu'un homme de 72 ans soit resté 5 jours sur un brancard aux urgences de Saint Etienne, Gaël Perdriau a envoyé vendredi 2 août un courrier à Agnès Buzyn pour lui demander de réformer l'hôpital et le système de santé. Selon lui la ministre "n'a pas pris la mesure de la situation" et les 70 millions d'euros débloqués par le gouvernement  ne sont "pas à la hauteur de ce que vivent les patients qui attendent dans le couloir des urgences : la situation est inacceptable".

Deuxième courrier en deux mois

Déjà, après le début de la grève aux urgences de Saint-Étienne au mois de juin, Gaël Perdriau avait rencontré le personnel et adressé un courrier à Agnès Buzyn. Il regrette ne pas avoir été écouté et a donc renvoyé ce même courrier, qui contient quelques propositions concrètes : la nomination de 30 internes supplémentaires, la création de postes supplémentaires, la création de deux maisons médicales à Saint-Étienne afin de faire des propositions aux patients en amont des urgences.

La lettre adressée par Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne, à Agnès Buzyn, ministre de la santé, datée du 2 août
La lettre adressée par Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne, à Agnès Buzyn, ministre de la santé, datée du 2 août
Choix de la station

À venir dansDanssecondess