Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Crise des urgences à Mulhouse : tous les internes en arrêt de travail pour épuisement professionnel

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Dix-sept internes affectés aux urgences de l'hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin) sont en arrêt de travail depuis lundi et pour au moins une semaine. Des arrêts pour épuisement professionnel selon le syndicat des internes en médecine de spécialité en Alsace.

Le service des urgences de l'hôpital de Mulhouse en grève- Image d'archives
Le service des urgences de l'hôpital de Mulhouse en grève- Image d'archives © Radio France - Patrick Genthon

Mulhouse, France

Tous les internes en médecine, qui officiaient au service des urgences de l’hôpital de Mulhouse sont en arrêt de travail. Les 17 internes sont absents depuis lundi 30 septembre selon un membre du service. Selon le syndicat des internes en médecine de spécialité en Alsace, il s'agit d'arrêts de travail pour épuisement professionnel.

La situation est extrêmement tendue au service des urgences de l'hôpital de Mulhouse car  il ne reste plus que 7 médecins titulaires sur un effectif théorique de 34 praticiens. Il y a eu des démissions en nombre de médecins depuis cet été.

Selon un responsable du syndicat des internes de spécialité en Alsace, qui a souhaité conserver l'anonymat, "Ces internes se retrouvent à  faire face à des décisions beaucoup trop graves" en l’absence de médecins titulaires.

Une carence en médecin qui existe depuis des mois à l'hôpital de Mulhouse

Les internes présentent des signes d’épuisement professionnel et de burn-out

L'un des responsable du syndicat des internes de spécialités en Alsace décrit une situation terrible, où les internes sont en première ligne. Ils se retrouvent à prendre des décisions qui dépassent très largement leurs compétences dans un contexte de trafic dégradé : " Ils se retrouvent à prendre des décisions très graves. Quand c’est de l’extrême urgence vitale, il faut prendre la décision tout de suite, et ça c’est pas une décision d’étudiant, c’est une décision de praticien sénior".

Ce sont les internes qui trinquent

"Ça crée chez eux un stress majeur. Ils ne dorment plus la nuit, ils font des cauchemars. Ils pleurent en arrivant au travail. Là on était arrivé à une situation terrible."

La durée des arrêts de travail de ces 17 internes est d’au moins une semaine. Les internes concernés souhaitaient limiter la durée de leurs arrêts  pour s'occuper de leurs patients selon le responsable syndical, mais " les médecins traitants ont dit qu'il voulaient absolument qu'ils prennent sept jours" . L'un des internes du service est en arrêt pour un mois.

La direction du groupement hospitalier mulhousien, le GHRMSA,  n’a pas répondu ce jour à nos sollicitations.

Choix de la station

France Bleu