Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cyberattaque à l'hôpital d'Oloron : le retour à la normale est prévu pour septembre

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu

Depuis la cyberattaque qui a paralysé les systèmes informatiques du centre hospitalier d'Oloron le 8 mars dernier, les équipes techniques sont sur le pont pour tout rétablir. Il reste encore à réparer les messageries et l'accès à internet, qui devraient fonctionner à nouveau en septembre.

L'entrée de l'hôpital d'Oloron
L'entrée de l'hôpital d'Oloron © Radio France - Axelle Labbé

Le centre hospitalier d'Oloron est encore en convalescence après la cyberattaque qu'il a subie le 8 mars dernier. Il a été la cible d'un virus envoyé par des hackers qui exigeaient une rançon de 50.000 dollars, et tous les systèmes informatiques ont été touchés. Il a fallu des semaines, voire des mois pour que les soignants puissent à nouveau utiliser un ordinateur. Encore aujourd'hui, tout n'est pas rétabli.

Le système de messagerie et l'accès à internet toujours à l'arrêt

Le personnel de l'hôpital attend encore de retrouver un système de messagerie sécurisée pour communiquer en interne et vers l'extérieur, et doit aussi composer sans accès à internet. Le retour à la normale est prévu à la rentrée de septembre assure la direction du système d'information de l'hôpital, gérée par Rémi Rivière, sur le pont depuis des mois. "Il y a eu deux grandes phases : redonner à minima l'accès à l'information pour les utilisateurs, et de reconstruire en parallèle d'autres systèmes d'information"

Le personnel a donc dû travailler avec un minimum d'outils informatiques pendant de longs mois. Il a fallu ensuite tout refaire fonctionner par étapes : d'abord le plus urgent, les données sur les patients, pour pouvoir les soigner correctement. Ensuite, tout ce qui concerne la gestion et les échanges avec des services comme ceux de l'Assurance Maladie par exemple. Et enfin il reste à réparer les systèmes de communication : la messagerie, et internet. 

Un nouveau système informatique plus sécurisé

Tout a aussi été refait pour éviter que l'hôpital ne soit à nouveau la cible d'une cyberattaque. "Le centre hospitalier a pris l'initiative de mandater Orange Cyber Défense pour assurer l'intelligence sécurité de ses systèmes d'information" explique Rémi Rivière. L'hôpital a donc fait appel à un prestataire extérieur pour être sûr que son système et ses échanges internes comme externes soit suffisamment bien protégés.

Cette cyberattaque et ses conséquences auront beaucoup pesé sur les membres du personnel, déjà fatigués de la gestion de la crise covid. Ce jeudi 8 juillet, à l'appel de la CGT, quelques dizaines de soignants s'étaient d'ailleurs rassemblés pour protester contre des conditions de travail dégradées par la surenchère des pressions : le covid, la cyberattaque, les travaux à l'hôpital et la réorganisation des services.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess