Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Nucléaire : le risque de cancer du poumon plus élevé autour du centre de déchets radioactifs de Soulaines

mardi 12 juin 2018 à 19:32 - Mis à jour le mercredi 13 juin 2018 à 7:00 Par Hajera Mohammad, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu

Une étude publiée le 6 juin 2018 par Santé publique France révèle que le risque de décéder d'un cancer du poumon pour les habitants qui vivent près du centre de stockage de déchets nucléaires de Soulaines-Dhuys dans l'Aube, est plus élevé qu'ailleurs dans le département.

Centre de stockage de déchets nucléaires de Soulaines-Dhuys
Centre de stockage de déchets nucléaires de Soulaines-Dhuys © Maxppp - Maxppp

Reims, France

À Soulaines-Dhuys, petite commune de l'Aube, située à une cinquantaine de kilomètres de Vitry-le-François, certains habitants commencent à s'inquiéter. Un centre de stockage de déchets radioactifs a été créé sur place en 1992. Et d'après une étude de Santé publique France, publiée la semaine dernière, le risque de décéder d'un cancer du poumon est légèrement plus élevé pour les hommes qui vivent autour du site que dans le reste du département aubois et dans celui de la Haute-Marne.

Risque plus élevé dans un rayon de 15 kilomètres

Il y a 25% de risque en plus, selon l'étude menée sur la période 1998-2012. Un chiffre qui monte à +28% de mortalité chez les hommes de 1998 à 2007. L'agence nationale de santé publique recense 138 décès contre 131 prévus statistiquement. Tous ces malades ont un point commun : ils vivaient dans un rayon de 15 kilomètres autour du centre de stockage.

Le centre de stockage des déchets nucléaires de Soulaines-Dhuys dans l'Aube est situé à une cinquantaine de kilomètres de Vitry-le-François - Aucun(e)
Le centre de stockage des déchets nucléaires de Soulaines-Dhuys dans l'Aube est situé à une cinquantaine de kilomètres de Vitry-le-François - Santé publique France

Cette étude n'étonne pas du tout Michel Gueritte, militant anti-nucléaire et président de l'association "La Qualité de Vie". Il habite à Ville-sur-Terre, à cinq kilomètres de Soulaines-Dhuys. Selon lui, beaucoup de maladies (cancer du poumon et autres) seraient liées à la présence du site de stockage : "En 2006, j'ai appris par une infirmière qu'il y avait 11 cancers de la thyroïde parmi ses patients. Quand vous savez que l'incidence des cancers de la thyroïde, c'est 11 pour 100 000 habitants en France et que vous en avez 11 rien que dans votre jardin, il y a un problème", affirme-t-il.

"Il y aussi les cancers de la thyroïde, les malformations de bébés, les leucémies... - Michel Gueritte

Raymond, 83 ans, habite également à Ville-sur-Terre, depuis 1974. Il y a quatre ans, il a développé un cancer de la prostate. Aujourd'hui, il se pose des questions : "Dans notre secteur, il y en a pas mal qui ont le même problème que moi. Et puis j'ai un jardin, j'y vais, je cueille une carotte crue et je la mange. Je mange aussi des fruits qui sont sur les arbres... le vent amène des choses. Est-ce que ça a joué quelque chose dans l'affaire ? Peut-être..."

Aucun lien prouvé avec les déchets nucléaires

Pourtant dans son étude, Santé publique France est claire : "le fait que, sur la période étudiée, le sur-risque 1) ne soit observé que chez les hommes et pas dans l'ensemble de la population et 2) ne concerne que le cancer du poumon (...), ne conforte pas l'hypothèse d'une exposition liée à l'environnement extérieur". En résumé, il n'y a aucun moyen de prouver que ces cancers du poumon sont causés par la présence des déchets nucléaires à Soulaines. Des déchets classés "de faible et moyenne activité" et "à vie courte", c'est-à-dire qui ont une période de vie inférieure à 31 ans.  

Le directeur du site, Patrice Torres rappelle également cette absence de lien de causalité : "Cette étude ne fait aucun lien avec notre présence; (...) Ils (Santé publique France) n'ont aucune info sur le comportement individuel des personnes qui ont été considérées dans cette étude, si ce n'est le lieu où elles habitaient quand elles ont été hospitalisées ou quand elles sont décédées", rappelle-t-il.

"Il ne faut pas tirer des conclusions qui n'existent pas - Patrice Torres 

Quant à l'ASN, l'Autorité de sûreté nucléaire, elle a mené de nouvelles inspections sur place l'an dernier et n'a relevé aucun dysfonctionnement. Elle considère que "l'exploitation du centre de stockage de l'Aube est réalisée de façon satisfaisante, dans la continuité des années antérieures".

Risques relatifs de décès par cancer du poumon chez l’homme à proximité du CSFMA comparés au reste des départements de l’Aube et de la Haute-Marne  - Aucun(e)
Risques relatifs de décès par cancer du poumon chez l’homme à proximité du CSFMA comparés au reste des départements de l’Aube et de la Haute-Marne - Santé publique France