Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans la Loire, une dizaine de cas de rougeole recensée ces dernières semaines

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le virus de la rougeole est bien de retour dans la Loire, on constate une recrudescence. Il y a au moins une vingtaine de cas depuis le début de l'année, mais une dizaine rien que ces dernières semaines à Saint-Étienne et dans les alentours.

Le service infectiologie du CHU de Saint-Etienne.
Le service infectiologie du CHU de Saint-Etienne. © Radio France - Victor Vasseur

Vigilance maximale dans les écoles. Ces derniers jours, les parents ont reçu des messages de prévention. C'est une demande de l'inspection d'académie. Elle recommande aux parents d’aller faire vacciner leurs enfants contre la rougeole. Justement, devant une école de Saint-Étienne, Nadia l’assure, ses trois enfants sont vaccinés : "Moi je l’ai eu quand j’étais petite. Je ne voulais pas que mes enfants l’attrape. _C’est surtout une précaution quand les enfants sont à l’école_." Cette mère de famille poursuit : "J’avais de gros boutons rouges. Je devais avoir douze ans."

Dans certaines écoles, en plus d'un message d'alerte distribué aux parents, des affichettes sont placardées. Jean-Luc est venu chercher son petit-fils : "Il y a une recrudescence de la rougeole. Si on a fait des vaccins, c’est que l’on en a besoin. C’est pour le bien-être de l’enfant. À notre époque, on était tous vacciner, il n’y avait pas de problèmes."

Brochure du ministère des Solidarités et de la Santé
Brochure du ministère des Solidarités et de la Santé

Une des maladies qui se transmet le plus rapidement

À Andrézieux-Bouthéon, c'est le club de foot qui lance un appel à la vigilance. Un enfant de 8 ans a attrapé la rougeole. Il était pourtant vacciné.

Sur la dizaine de cas de rougeole recensés ces dernières semaines, ce sont surtout "des cas groupés familiaux", comme nous le précise l'ARS, l'Agence régionale de santé. C'est-à-dire que ce sont les membres d'une même famille qui ont contracté le virus. Élisabeth Botelho-Nevers est la responsable du service d'infectiologie au CHU de Saint-Étienne : "Ce qui est important, c’est que chacun vérifie auprès de son médecin traitant si son enfant, ou si lui-même, est bien vacciné. Si ce n’est pas le cas, il faut consulter et mettre à jour la vaccination."

Brochure du ministère des Solidarités et de la Santé
Brochure du ministère des Solidarités et de la Santé

"L’impression que les choses s’accélèrent"

Quand un de vos proches attrape la rougeole, c'est une course contre la montre. Si vous n'êtes pas vacciné, il est recommandé par les médecins comme Élisabeth Botelho-Nevers de consulter dans les trois jours : "On considère qu’une personne qui a la rougeole peut la transmettre à vingt autres personnes." La rougeole est une maladie qui, potentiellement, peut être grave, avec des complications neurologiques ou pulmonaires.

D'après la spécialiste : "Dans la Loire et à Saint-Étienne, on a l’impression que les choses s’accélèrent, qu’il y a beaucoup plus de cas ces derniers jours, ces dernières semaines." La rougeole aurait dû être éradiquée d'ici 2020. Mais cet objectif, qui a été fixé par l’Organisation mondiale de la santé, ne pourra pas être tenu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess